Publicité

Fukushima: Le mystère du réacteur N°4

Par

29 mai 2011 - Penser que l'on ne sait pas tout sur l'état réel de la centrale de Fukushima Daiichi, relèverait du doux euphémisme. Le gouvernement japonais lui-même en est désormais convaincu. Penser que l'on nous cacherait des choses terribles conduit à verser dans la théorie du complot, théorie qui se vérifie bien moins souvent qu'elle n'est utilisée.

Fukushima: L'état du réacteur N°4 le 24 mars 2011
Fukushima: L'état du réacteur N°4 le 24 mars 2011

L'état du réacteur N°4 le 24 mars 2011 ©Air Photo Service

Publicité

En revanche, l'absence d'une information constitue, la plupart du temps, au minimum... une information. Or, qu'avons nous appris au cours de la semaine dernière, deux mois et demi après le début de la catastrophe nucléaire de Fukushima: Que le cœur des réacteurs N°1, 2 et 3 ont fondu dans les heures et les jours qui ont suivi le passage du tsunami. Passons sur le délai, sans doute excessif, qu'il a fallu à Tepco pour publier ces informations sur l'état de sa propre centrale. En revanche, cette transparence tardive laisse un étrange sentiment d'absence. L'un de nos lecteurs, Kwiyyyèèèrrrrrre, a relevé cette dernière dans son commentaire sur notre billet: Qu'est devenu le réacteur N°4?

Fukushima: L'état du réacteur N°4, vue de dessus
Fukushima: L'état du réacteur N°4, vue de dessus

Fukushima: L'état du réacteur N°4, vue de dessus ©Air Photo Service

Dans ce genre de situation, le vieil adage "pas de nouvelles, bonnes nouvelles", s'applique rarement... Notre lecteur soulève un point important concernant la présence, ou non, de combustible dans le réacteur N°4. Longtemps, selon l'IRSN, on a cru que le réacteur N°4 avait été déchargé de son combustible avant le séisme du 11 mars. Le problème ne venait donc que des piscines de combustible usé dont il fallait refroidir l'eau.

L'explosion du bâtiment du réacteur N°4, survenue le 15 mars, a été attribuée à ce problème de piscine. L'état du cœur n'était pas mentionné par l'IRSN, pour cause de déchargement comme noté dans la synthèse publiée le 15 mars:

Fukushima: Extrait de la note de l'IRSN datée du 15 mars 2011
Fukushima: Extrait de la note de l'IRSN datée du 15 mars 2011

Fukushima: Extrait de la note de l'IRSN datée du 15 mars 2011 ©IRSN

_______________________________________________________________NOTE: Nous nous excusons pour une grossière erreur dans la version précédente de la suite de ce billet. Nous avons en effet confondu les centrales de Fukushima Daiichi (centrale N°1) et de Fukushima Daini (centrale N°2) dans les communiqués publiés par Tepco dans une liste où ils sont tous mélangés. Cela ne justifie en rien la regrettable méprise dont nous prions nos lecteurs de nous excuser. _______________________________________________________________
Or, Tecpo écrivait dans certains des premers des 935 communiqués de presse publiés entre le 11 mars et le 31 mai 2011:________________________________________________________________

Press Release (Mar 17,2011) Plant Status of Fukushima Daiichi Nuclear Power Station (as of 11:00 PM Mar 17th)

Unit 4 (outage due to regular inspection)

  • Reactor has been shut down. However, at approximately 6AM on March 15th, we have confirmed** the explosive sound** and the sustained damage around the 5th floor rooftop area of the Nuclear Reactor Building.- On March 15th and 16th, we respectively confirmed the outbreak of fire at the 4th floor of the northwestern part of the Nuclear Reactor Building. We immediately reported this matter to the fire department and the related authorities. TEPCO employees confirmed that each fire had already died down by itself. We will continue to carefully monitor situations.- Currently, we do not consider any reactor coolant leakage inside the reactor containment vessel.

Press Release (Mar 16,2011) Fire occurrence at Fukushima Daiichi Nuclear Power Station Unit 4

At approximately 5:45 am, a TEPCO employee discovered **a fire ** at the north west corner of the Nuclear Reactor Building while transporting a battery to the central control room of Unit 4 of Fukushima Daiichi Nuclear Power Station. TEPCO immediately reported this incident to the fire department and the local government. In addition, TEPCO also contacted related parties about this incident and began immediate preparations to extinguish the fire.

Press Release (Mar 15,2011) Damage to the Unit 4 Nuclear Reactor Building at Fukushima Daiichi Nuclear Power Station

At approximately 6:00am, a loud explosion was heard from within the power station. Afterwards, it was confirmed that the 4th floor rooftop area of the Unit 4 Nuclear Reactor Building had sustained damage.After usage, fuel is stored in a pool designated for spent fuel.Plant conditions as well as potential outside radiation effects arecurrently under investigation.TEPCO, along with other involved organizations, is doing its best to contain the situation. Simultaneously, the surrounding environment isbeing kept under constant surveillance.

Press Release (Mar 13,2011) Plant Status of Fukushima Daiichi Nuclear Power Station (as of 9am March 13th) Unit 4 (shut down due to regular inspection) - Reactor has been shut down and sufficient level of reactor coolant to ensure safety is maintained. - Currently, we do not believe there is any reactor coolant leakage inside the reactor containment vessel.

Que s'est-il passé depuis dans le réacteur N°4 ?

Fukushima: Explosion près du réacteur N°4 le 30 mai
Fukushima: Explosion près du réacteur N°4 le 30 mai

Fukushima: Explosion près du réacteur N°4 le 30 mai ©NHK

Le 31 mai, Tepco a rendu compte d' une explosion provenant de la partie sud du réacteur N°4 qui se serait produite le 30 mai à 14h30. Pas de feu, de fumée ni d'augmentation de radioactivité n'ont été notés. Tepco soupçonne un engin técommandé de déblaiement des débris qui pourrait avoir endommagé un réservoir de gaz et provoqué son explosion.

Quel est l'état actuel du coeur du réacteur N°4? Etait-il totalement déchargé de son combustible ou, seulement partiellement (voir commentaire ci-dessous)? Pourquoi un tel silence sur ce réacteur pourtant très endommagé comme le montrent les photos d'Air Photo Service (ci-dessus) prises à l'aide d'un drone au dessus de la centrale?

Mystère...

M.A.

**Remerciements à nos nombreux lecteurs qui ont détecté l'erreur mentionnée plus haut. ** Webcam: [

Fukushima: Une webcam fixe installée par Tepco filme la centrale 24 heures sur 24
Fukushima: Une webcam fixe installée par Tepco filme la centrale 24 heures sur 24

](http://www.tepco.co.jp/nu/f1-np/camera/index-j.html)Fukushima: Une webcam fixe installée par Tepco filme la centrale 24 heures sur 24 ©Tepco

Tepco a mis en service, mardi 31 mai, une webcam qui filme 24 heures sur 24 les réacteurs de la centrale de Fukushima Daiichi. Peu d'indication sur l'état du réacteur N°4, invisible sur l'image: