Publicité

Gildas Salaün - Coquillages contre esclave, le cauri monnaie de la Traite atlantique

Par
Gildas Salaün - Coquillages contre esclave, le cauri monnaie de la Traite atlantique
Gildas Salaün - Coquillages contre esclave, le cauri monnaie de la Traite atlantique
- © Arc’Antique – Nantes

Avec quoi payait-on les esclaves ? Le cas du royaume de Oudiah (Bénin) montre une organisation monétaire et commerciale très structurée avec pour référence un coquillage des Maldives : le cauri. Cette étude vient mettre à mal l’idée du "troc de pacotilles" trop souvent évoqué avec condescendance

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Présentation de l'intervenant  

Gildas Salaün est chargé des collections de numismatique et  d'ethnographie africaine au Musée Dobrée à Nantes - Grand Patrimoine de  Loire-Atlantique.  Il est membre titulaire de la Société Française de  Numismatique (BnF) et correspondant de la Société Nationale des  Antiquaires.

Publicité

Conférence captée à l'Université de Nantes en juin 2019