Publicité

Google peut-il sauver les langues en voie de disparition ?

CC NinianLif / Flickr
CC NinianLif / Flickr

Deuxième épisode de notre série sur le multilinguisme en ligne et ses enjeux politiques et géopolitiques. Aujourd'hui : comment Internet contribue à préserver les langues en voie de disparition. 90% des langues auront disparu d’ici un siècle. En réalité les chiffres et les estimations varient. D’après le linguiste Claude Hagège, une langue disparaît environ toutes les deux semaines. Dans les 50 prochaines années, la moitié des 6000 langues qui existent aujourd’hui auront disparu. Nous avons vu dans le dernier épisode de #POLITIQUE que, certes Internet favorise le multilinguisme au détriment de la domination absolue de l’anglais, mais que les langues les plus puissantes restent largement sur-représentées. A peine 5% des langues du monde ont une présence dans le cyberespace. En même temps, Internet c'est l'accès plus libre et décentralisé à des moyens d'enregistrement, de diffusion. C'est une redistribution de la parole. Et donc une seconde chance pour les langues menacées. Pourquoi le web est-il un outil particulièrement pertinent ?

CC NinianLif / Flickr

#Politique - Google peut-il sauver les langues en voie de disparition ?

Publicité

undefined

0 min

Pour aller plus loin...

Le livre « Net.Lang, réussir le cyberespace multilingue », en téléchargement libre « creative commons »

Le site de Maaya, réseau mondial pour la diversité linguistique

« Préserver et revitaliser les langues en danger », dans CulturesMonde sur France Culture