Comment Greco invente l'oeil moderne, en 1570

Publicité

Greco, Caravage, Cezanne, Morisot... : 5 grands peintres par leur style

Très différents par leur style, ces cinq artistes ont une chose en commun : tous ont été incompris de leur vivant. Pourtant, leur art a marqué leur époque. Voici pourquoi.

Est-ce le sort des précurseurs que d'être malmenés, moqués de leur vivant ? Il aura fallu des siècles pour Greco, des décennies à Cezanne ou Berthe Morisot, avant d'être reconnus comme véritables artistes. Aujourd'hui considérés comme des maîtres de la peinture, leurs toiles dévoilent le génie des avant-gardistes.

1- Greco, pionnier de l'art moderne

Des portraits plus vrais que nature, des couleurs puissantes qui témoignent d'une énergie sauvage. Difficile d'imaginer que Greco ait pu être oublié pendant des siècles. Le peintre de la Renaissance a pourtant influencé Picasso et Cézanne, et a été déterminant pour les fauvistes et le mouvement cubiste. Voici l'histoire de Greco, un artiste "éternellement contemporain de ceux qui le regardent".

Publicité

En savoir plus : Greco le prodige

2 - Comment reconnaître le style du Caravage

Depuis une vingtaine d'années, on retrouve un Caravage tous les quatre-cinq ans. Dernier exemple en date : "Judith et Holopherne". La toile perdue durant près de 400 ans, a été retrouvée en 2014 dans un grenier toulousain. Après 5 ans d'expertises, des doutes subsistent quant à l'authenticité de ce tableau. Voici pourquoi il est si difficile, même pour un spécialiste, de reconnaître une oeuvre du grand maître. 

En savoir plus : Caravage, pivot d'une époque ?

3- Cezanne, le précurseur 

Marginalisé et moqué de son vivant, Paul Cezanne ne sera réhabilité qu'après sa mort, à partir de 1906. Ses toiles, inspirées des grands peintres italiens, influencent à leur tour d'autres peintres. Mondrian, Picasso, ou Matisse, tous le vénèrent pour son travail résolument moderne, qui anticipe les avant-gardes. Voici comment celui qui devait être banquier a réinventé la peinture.

En savoir plus : Paul Cézanne (1839 - 1906)

4- Berthe Morisot, la peinture pour vocation

Elle est l'une des artistes les plus novatrices de son temps, celle qui a éclairé la peinture de Manet et transparaît dans celle-ci. Avec le groupe des "Indépendants" elle est également à l'origine du mouvement impressionniste. Mais, comme beaucoup de femmes de son époque, le travail de Berthe Morisot n'est pas reconnu de son vivant. 

En savoir plus : Berthe Morisot, impressionnante

5- Emil Nolde, peintre nazi rejeté 

Emil Hansen, de son vrai nom, a un style expressionniste flamboyant, fait de couleurs vives. En nazi fervent, il défend "un art allemand radical", qui ne convainc pas le führer et lui vaut la disgrâce. Rapidement, ses peintures se retrouvent déclassées. Emil Nolde fait alors partie de ceux que l'on appelle "les artistes dégénérés". Retour sur une histoire complexe. 

À lire : Emil Nolde, du peintre nazi à l'artiste "dégénéré"