Grille d'été, Annie Ernaux, fake news, Maria Casarès : la Session de rattrapage

Publicité

Grille d'été, Annie Ernaux, fake news, Maria Casarès : la Session de rattrapage

Par
Grille d'été, Sibérie, Facaro et Annie Ernaux
Grille d'été, Sibérie, Facaro et Annie Ernaux

Sélection. Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir chaque semaine la Session de rattrapage par email

Bonjour à toutes et à tous,

Publicité

c'est parti pour la grille estivale, dès lundi matin ! Vous y aurez notamment rendez-vous avec de grandes personnalités, comme le Comte de Saint-Simon, Jeanne d’Arc, Françoise Héritier, Alan Turing ou encore Soljenitsyne... et tant d'autres. Au programme également, des mots d'amour ou de courage, qu'il s'agisse de ceux d'Asli Erdogan, d'Elfriede Jelinek, ou d'Ovide ; mais aussi des mots pour débattre, avec des Rencontres de Pétrarque sur le thème "Hommes-Femmes, des lendemains qui changent". Et puis pour ceux qui veulent garnir leur valise de bons bouquins, les émissions de cette semaine ne tarissaient pas de conseils avisés, pour tous les goûts : philosophie, de Kerouac à Carson Mc Cullers, polars, avec cinq titres trépidants à lire absolument, ou encore SF, avec également des recommandations ciné et TV. Si avec ça vous ne passez pas un été plein soleil.... On vous souhaite de belles ondes ! Hélène Combis-Schlumberger

COMPRENDRE

Annie Ernaux en mars 2018
Annie Ernaux en mars 2018
© AFP - Ulf Andersen / Aurimages

Annie Ernaux, #HerToo. "L'affaire Weinstein a l'avantage de concerner les hommes. Avec l'avortement ou la contraception, ils ne se sentaient pas visés..." De #Metoo à l'entrée au Panthéon de Simone Veil, le regard de la femme de lettres Annie Ernaux sur la condition féminine. ( La Grande table, 34 min)

Démocratie précaire. Gouvernement "anti-système" en Italie, campagne anti-migrants aux accents xénophobes en Slovénie, inspirée du Premier ministre hongrois Viktor Orban :  les démocraties sociales sont-elles en voie de disparition, et la démocratie illibérale est-elle l’avenir de l’Europe ? Analyse avec l’historien Pierre Rosanvallon. ( L’Invité des matins, 2x20 min)

Enfants fatigués. L'année scolaire touche à sa fin ! Retour sur ces réveils qui sonnent trop tôt, ces heures de cours qui s’enchaînent, ces transports trop longs, ces devoirs à terminer après le dîner et ces écrans qui restent allumés trop longtemps. ( Rue des écoles, 59 min)

APPRENDRE

Construction du chemin de fer transsibérien
Construction du chemin de fer transsibérien

La conquête de l’Est. La conquête progressive des immenses territoires sibériens par les Russes est une aventure aussi prodigieuse que la conquête de l’Ouest par les Américains, bien qu’elle soit bien moins connue - en l’absence des westerns… ( Concordance des temps, 59 min)

Fake news is old news. Vous en doutiez-vous ? Les “fake news” existent depuis des plusieurs siècles. La mort du roi d’Espagne Charles II, par exemple, a été annoncée au moins cinq ou six fois. Mensonges, post-vérités, rumeurs, canulars... du XVIe siècle à nos jours, on s'interroge sur la circulation de l'information, ses canaux et ses dérives. ( La Fabrique de l'histoire, 52 min)

Cachez ce clito que je ne saurais voir. Le clitoris est resté largement à la marge des représentations et des enseignements, perçu comme une menace pour la domination masculine. Des oukases de l'Eglise aux manuels de SVT, retour sur les éclipses de ce monticule du plaisir. ( Les Nouvelles de l'éco, 3 min)

(RE)DÉCOUVRIR

"Moins qu'hier (plus que demain)" [extrait Géraldine et Fabien], éd. Glenat 2018
"Moins qu'hier (plus que demain)" [extrait Géraldine et Fabien], éd. Glenat 2018
- FabCaro

Amour absurde en BD. "J'ai beaucoup de tendresse pour les choses qui ne marchent pas : le couple est un super terreau". Dans Moins qu’hier et plus que demain, le dessinateur Fabcaro tourne en dérision la vie à deux en dépeignant une succession de scènes acides, cocasses et souvent absurdes. ( Par les temps qui courent, 59 min)

1968-1976 : hard pour le rock. Il y a cinquante ans, la France passait à côté du rock : "La presse véhiculait une imagerie hors-norme, anticonformiste de ces groupes, alors que la réalité était toute autre." Rencontre avec Marc Alvarado, auteur de La Chienlit, le rock français et mai 68 : histoire d'un rendez-vous manqué. ( Continent musiques, 59 min)

L’adieu au papier.Depuis que j’ai 12 ans, tous les jours je dessine avec les mêmes outils : plume, pinceau, feutre, stylo… J’en avais marre.” L’auteur de BD Manu Larcenet est lassé des crayons, des pinceaux et du papier. Il s’embarque pour un nouveau voyage à travers l’utilisation du numérique. ( Le Réveil culturel, 26 min)

LA CITATION

Cette semaine, la citation est de la grande tragédienne Maria Casarès : il s'agit de l'extrait d'une lettre à Albert Camus datée du 19 juillet 1949, et dont "La Compagnie des auteurs", qui a exploré cette semaine les correspondances amoureuses, s'est fait l'écho :

Nous ne devons rien faire que nous aimer, nous aimer le plus fort et le mieux que nous pourrons, jusqu’à la fin, dans notre monde à nous, écarté du reste, dans notre île, et nous appuyer l’un sur l’autre pour faire triompher notre amour par sa seule force, par sa seule énergie, en silence.

Nous vous souhaitons un bon week-end, et surtout un très bel été ; en musique, sans doute, avec la saison des festivals qui va bientôt officiellement se lancer. Et peut être qu'au détour d'une tiède soirée, vous entendrez CETTE chanson qui vous met immanquablement la larme à l’œil parce qu'elle évoque un épisode marquant de votre vie... CETTE chanson sur laquelle l'émission "Les Pieds sur terre" a enquêté. A bientôt !