Publicité

Günther Grass : "J'ai écrit Le Turbot en utilisant dessins et poèmes comme des bornes d'arpenteur"

Günther Grass en 1999.
Günther Grass en 1999.
© Sipa - Vienna Report

2001. Dans ce quatrième épisode de la série "A voix nue" consacrée à Günther Grass sur France Culture en 2001, l'auteur revient sur le processus d'écriture à l'oeuvre dans "Le Turbot", consacré à l'alimentation et à l'émancipation féminine.

Dans ce quatrième volet de la série "A voix nue" qui lui est consacrée en 2001, Gûnther Grass revient sur le projet gigantesque que constitue l'écriture du Turbot (publié en 1979). L'objet de ce livre : raconter par un récit de substance mythologique comment les hommes ont pris le pouvoir aux femmes. A l'origine, pourtant, Grass confie ici avoir prévu un livre plutôt articulé autour de la question de l'alimentation ("une histoire très agitée et passionnante"), un sujet sous investi en littérature, qu'il l'a finalement mis sur le chemin de l'histoire des femmes et des rapports hommes-femmes.

"A voix nue" avec Günther Grass 4/5 le 15/03/2001

26 min

"Les pommes de terre ont provoqué plus de changements dans la société que toutes les batailles de la guerre de Sept ans. Ce sont ces contradictions étranges et ces absurdités qui m'ont conduit à écrire un livre de ce type. Comme les femmes y jouent un rôle dominant, la question du pouvoir s'y est aussi posée, bien entendu. Ce livre évidemment est né dans l'esprit de son étape, dans les ondes de choc de 1968. L'émancipation de sa femme tenait une place primordiale. Ce livre vit de l'invention, de la nécessité d'inventer des documents plus précis que ce qui existe. C'est la possibilité dont jouit la littérature. Et le processus d'écriture, alors que je me trouvais face à une pléthore de matériau, s'est distingué de mes autres livres, par le fait que j'ai commencé à réalisé des poèmes et des dessins qui m'ont servi de bornes d'arpenteur.

Publicité

Première diffusion : le 15/03/2001