Publicité

Guérir du ressentiment

Par
Guérir du ressentiment
Guérir du ressentiment
© Getty - Emilie Barbier / EyeEm

Comment prévenir et dépasser le ressentiment ? À quelles conditions l'État de droit et le gouvernement démocratique permettent-ils de prendre soin des individus pour éviter qu'ils ne basculent dans le ressentiment ?

Dans son dernier livre, Ci-gît l'amer. Guérir du ressentiment (Gallimard, 2020), Cynthia Fleury explore les déterminants profonds de l'amertume. S'appuyant sur la philosophie, la psychanalyse et la théorie politique, elle nous explique comment cette "maladie" est typique de la démocratie et peut conduire au fascisme. En proposant des clés qui permettent la sublimation de nos souffrances, l'autrice nous invite également à découvrir le goût subtil et libérateur de l'amertume.

Un des points fondamentaux concernant les "caractères" du ressentiment est le fait de ne plus savoir voir, de perdre l'accès au juste regard des choses, de perdre cette capacité d'émerveillement et plus simplement d'admiration - donc pas seulement un aveuglement mais une difformation de tout, comme si le sujet se crevait les yeux, comme s'il perdait également l'accès à sa propre générosité.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une discussion enregistrée en avril 2021.

Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste, professeure au Conservatoire National des Arts et Métiers, professeure associée à l'Ecole des Mines de Paris et directrice de la chaire de philosophie à l'hôpital Sainte-Anne

Camille Riquier, philosophe et membre du Comité de rédaction d'Esprit.

58 min
%C3%A0%20r%C3%A9%C3%A9couter : Cynthia%20Fleury%20%3A%20%22C'est%20en%20pr%C3%A9servant%20sa%20responsabilit%C3%A9%20qu'on%20pr%C3%A9serve%20sa%20libert%C3%A9%22