Publicité

Guerre en Syrie, culturalisme, Perec et contrebasse punk: la Session de rattrapage

Par
.
.

Sélection. Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

Bonjour à toutes et à tous,

Cinq ans. C'est le temps écoulé entre les espoirs d'un printemps syrien et une guerre dont les effets se font sentir à de nombreux endroits dans le monde. Un conflit posant des questions géopolitiques (et aussi technologiques), avec les atrocités sur place, entre régime d'Assad et Daech, les alliances internationales confuses, les cortèges de migrants et la mise à l'épreuve d'une Europe débordée. Un sujet grave et complexe qui s'est imposé comme  troisième volet de la série "Ecrire le monde moderne" de France Culture, une journée entière de programmes scandés par la chronologie personnelle de l'écrivain, diplomate et médecin Jean-Christophe Rufin. Bonnes écoutes et bon week-end. Florent Latrive

Publicité

COMPRENDRE

"Ni sexisme, ni racisme!": manifestation contre les agressions de Cologne
"Ni sexisme, ni racisme!": manifestation contre les agressions de Cologne
© Reuters - Wolfgang Rattay

Culturalisme, le choc. Une polémique ancienne comme les sciences humaines -ou presque- a été ravivée par les propos de l'écrivain Kamel Daoud sur les agressions sexuelles de Cologne, où il accusait la culture arabo-musulmane d'être contraire aux droits des femmes. D’un côté les tenants du choc des cultures, de l’autre ses détracteurs. (La Grande Table, 35 min)

Passion nationalité. Droit de vote des étrangers, débats sans fin sur le droit du sol et le droit du sang, récents déchirements sur la déchéance et les binationaux: la France, Etat-nation par excellence, a l'obsession de la nationalité, objet de réformes successives et de débats de feu. (L'Atelier du pouvoir, 40 min)

Vivre avec des porcs. A quoi ressemble la vie avec des... milliers de cochons? Rencontre avec deux éleveurs industriels en Bretagne, pour comprendre et connaître les usines à jambon. (Les Pieds sur terre, 28 min)

APPRENDRE

Couverture de "La vie mode d'emploi" (extrait)
Couverture de "La vie mode d'emploi" (extrait)
- Livre de poche

Perec, mode d'emploi. "Vivre, c'est passer d'un espace à un autre, en essayant le plus possible de ne pas se cogner": l'histoire et l'interprétation de La vie, mode d'emploi sont aussi passionnantes que l'est le plus fameux roman de Georges Perec, cette tentative d'épuisement d'un lieu, d'une durée, de la vie, avec le respect de contraintes oulipiennes bluffantes. (La Compagnie des auteurs, 59 min)

Le corps, ce chaos. Les organismes vivants sont un bouillon de cellules, globules et molécules qui quittent notre corps, sont remplacés par d'autres, dans un ballet incessant... avant la mort. L'homme évoque donc le bateau de Thésée, ce navire dont les sophistes d'Athènes se demandaient, au fur et à mesure que les pièces étaient modifiées ou remplacées, s'il s'agissait encore du même bateau. (La Conversation scientifique, 58 min)

Palmyre la martyre. Palmyre, cette cité-oasis située à 200 kilomètres de Damas, est l'un des symboles dramatiques de la guerre en Syrie, et son histoire -de la splendeur au saccage- doit être contée et connue. Et si possible par l'immense spécialiste de Palmyre Annie Sartre-Fauriat. (Un autre jour est possible, 5x15min)

DÉCOUVRIR

Never mind the future, de Sarah Murcia
Never mind the future, de Sarah Murcia

Une contrebassiste punk. Le dernier album de la géniale Sarah Murcia est un disque foutraque avec jazz et punk, où elle réinterprète l'album culte des Sex Pistols, Never Mind The Bollocks.. "C’est un tiers de musique, et deux tiers de concepts", dit-elle. Et 100% de bonheur. (La Revue musicale, 5 min)

Un film d'arts martiaux avec beaucoup d'amour. C'est The Assassin, du Taïwanais Hou Hsiao-Hsien, “film monde et splendeur totale”, selon le critique Julien Gester, en duo énamouré avec Corinne Rondeau pour saluer cette oeuvre qui a obtenu le prix de la mise en scène à Cannes (La Dispute, 58 min).

Un pianocktail. Adaptation radio enthousiaste de l'Ecume des jours de Boris Vian, colorée, bruissante, égrenée de notes de piano (qui deviennent de plus en plus sombre au fur et à mesure du récit) et des couinements de “la souris”. (Théâtre et compagnie, 1h55)

LA CITATION

L'ancienne ministre de la justice Christiane Taubira était à l'antenne de France Culture pour la journée internationale des droits des femmes afin de lire son "dictionnaire critique du sexisme". Extrait.

“Avis à tous ceux qui croient que pétasse, bécasse, poufiasse, grognasse, morue, charogne, chienne, truie, grenouille, greluche, harpie, ribaude, et même puterelle, sont synonymes de femmes. Qui s'habituent ainsi au mépris et justifient les violences : le viol est un crime, puni par la loi.”

C'en est terminé pour cette Session de rattrapage. Et pour poursuivre sur les droits des femmes, nous vous laissons avec un débat qui mêle intimité et politique, féminisme et rôles au sein du foyer: le partage des tâches. A la semaine prochaine!

Recevez la Session de rattrapage par email!

Pour afficher ce contenu Qualifio, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.