Publicité

Henry Bauchau : "Chacun de mes romans est l'histoire d'un lâcher prise"

Henry Bauchau en 1991.
Henry Bauchau en 1991.
© Sipa - Andersen Ulf

2009. Cinquième et dernier épisode de l'entretien "A voix nue" consacré à Henry Bauchau sur France Culture. L'auteur qui mourra trois ans plus tard à 98 ans, aborde cette fois l'impulsion d'écriture au cœur de son œuvre romanesque, dominée par une forme de lâcher prise qu'il qualifie d'"ordre d'écriture".

Ce cinquième et dernier épisode de la série "A voix nue" consacrée à Henry Bauchau en 2009 est centré plus particulièrement sur l'oeuvre romanesque de cet auteur que Catherine Pont-Humbert, la productrice de l'émission, dépeint joliment en "écrivain par espérance". Depuis près d'un siècle au moment de cette rencontre, Henry Bauchau écrit toujours, à plus de 95 ans, et invoque "un ordre d'écriture", une oeuvre qui lui serait dictée pour entrer dans ce qu'il nomme_"un sillon d'oeuvre"._

"A voix nue" avec Henry Bauchau 5/5 2009

29 min

Je pense que cet ordre d'écriture naît naturellement de l'inconscient mais le problème est d'arriver à laisser l'inconscient s'exprimer. Ce n'est pas possible sans de longs efforts et beaucoup d'attention. Pour laisser l'inconscient s'exprimer, il faut d'une certaine façon que le conscient lâche prise. Et c'est, je crois, la caractéristiques de mes romans : chaque fois, c'est l'histoire d'un lâcher prise.

Publicité
  • "A voix nue" avec Henry Bauchau 5/5
  • Productrice : Catherine Pont-Humbert
  • Première diffusion le 04/09/2009