Henry David Thoreau : précurseur de la décroissance

Publicité

Henry David Thoreau : précurseur de l'écologie

Par

"Un homme est riche de tout ce dont il peut se passer." Théoricien de la "simplicité volontaire, Thoreau est le père de l'idée de décroissance. Portrait.

Si l'idée de décroissance est répandue aujourd'hui, elle est née dès 1850 sous la plume de David Henry Thoreau. Portrait. 

Il est l'un des premiers philosophes américains. Poète et naturaliste, David Henry Thoreau est considéré comme le père de la décroissance. Il naît en 1817 sur la côte Est des Etats-Unis à Concord, une petite ville qui touche la campagne. Il y développe un amour pour la nature sauvage, son principal sujet d'écriture. Ses premiers écrits reflètent un émerveillement poétique, il décrit la nature dans ses moindres détails.

Publicité

Certains de ses textes sont utilisés par des chercheurs pour étudier le climat, pour étudier la diminution de la biodiversité.  
Michel Granger, qui a préfacé le recueil d'Essais de Thoreau.

Thoreau évolue dans une société où la perception de la nature évolue. 

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, le développement de deux grands phénomènes qui bouleversent les sociétés européennes que sont l'industrialisation et l'urbanisation. Face à ce monde artificiel que l'homme a créé mais qu'il ne maîtrise plus vraiment, ce monde qui vient l'aliéner voire le détruire, par la pollution, par l'accident industriel, etc la nature apparaît comme un refuge, un havre et un recours.     
Johann Chapoutot, Historien spécialiste d'histoire contemporaine

Thoreau critique les aliénations de la société marchande et ne trouve rien de plus appauvrissant que la richesse. Sa maxime : simplifier.

Je rêve de nul ciel sinon celui qui m'entoure.                
Henry David Thoreau 

En 1845, il construit une cabane de 13m2 près du lac Walden et part vivre dans les bois.

L'écologie telle que Thoreau l'entend et l'invente, c'est comme l'économie, c'est la science d'être chez soi et c'est quelque chose qui doit prendre en compte le bien-être de toute une communauté qui inclut l'humain, les animaux, les plantes, et tout un univers qui doit vivre ensemble, ce qu'on appelle aujourd'hui la santé environnementale.  
Sandra Laugier, philosophe

Thoreau vit deux ans durant au rythme de la nature.

Je voulais vivre intensément et sucer toute la moelle de la vie              
Henry David Thoreau 

De cette expérience, il publie ce qui sera considéré comme la Bible de l'écologie : Walden, ou la vie dans les bois.

On est dans le cadre de la simplicité volontaire, supprimer tout ce qui est futile, tout ce qui est inutile, le terme que je préfère, car c'est le plus fort, c'est la pauvreté volontaire dans une Amérique qui vantait la richesse lui dit "on peut créer un mode de vie respectueux de la nature, simple, à la fois poétique, esthétique, et qui arrive à une forme de bonheur."

En savoir plus : Le premier philosophe américain?

En savoir plus : Walden ou la Vie dans les bois