Publicité

Histoires de son des auditeurs - Il était une fois la Toccata, par Anne-Marie

Par

... Je suis sensible au son... A tous les sons.... Il y a quelques années en visite à Paris nous traversons la parvis de la cathédrale et les cloches se sont mises à sonner... En un clin d'oeil nous sommes immergées par une vague, un festival sonore... Toutes les cellules de notre corps vibraient... applaudissaient... Cette carte postale sonore reste gravée dans notre mémoire cellulaire.... Je me souviens de l'instant où le jeune homme à mes cotés a commencer à fredonner une chanson... Alors qu'il ne présentait, à mes yeux, aucun intérêt... Je l'ai trouvé brillant et désirable... Nous venons de fêter nos 50 ans de mariage.... Le chant du coq... me met en joie ! ... La sirène des bateaux dans le brouillard m'impressionnent.... Lors d'un état avec perte de connaissance profonde je me suis retrouvée dans un lieu sonore... J'étais moi-même musique... Plénitude, état de bien être qui surpasse toute intelligence. Moment inoubliable où mon être n'était que son.... Certaines voix me bouleversent... Dans les registres de chants sacrés... Je me souviens lors d'une visite au Musée de Tolède... Une voix de femme en musique de fond.... Lorsque j’étais enceinte de notre dernier enfant, et lors de nos déplacements en famille, nous mettions, entre autres, la Toccata de Bach pendant le trajet. L'enfant que je portais se mettait à bouger... A danser (?). Ses frères et soeurs posaient leurs mains sur mon ventre... C'était la grande attraction. Plus tard la Toccata lançait une émission de tv... Lorsque celle-ci commençait le petit garçon lâchait instantanément ses jeux se précipitait et se plantait devant le poste de tv. Il y a de cela presque 40 ans.

Anne-Marie

Publicité