Publicité

Huit jours à bord du Transsibérien

Par
Le transsibérien en 1966
Le transsibérien en 1966
© AFP - OZERSKIY MIKHAIL / RIA NOVOSTI / SPUTNIK

1973 . De Moscou à Vladivostok, huit jours passés dans le train pour parcourir un peu plus de 9200 km. Depuis plus d'un siècle, le Transsibérien est devenu une mythologie moderne, entre réalité et imaginaire, qui n'a cessé d'inspirer voyageurs et artistes. Archives d'un voyage hors du commun.

Il y a cent ans - le 5 octobre 1916 - la construction de la voie ferrée du Transsibérien était finalisée. Plus de 9200 km, huit jours de voyage entre Moscou et Vladivostok, le début d'une mythologie qui n’a cessé d’animer les esprits. Dans l’émission Le Monde insolite, diffusée en juin 1973 sur France Culture, des journalistes, dont le français François Chesneau, racontent leur expérience du Transsibérien.

L'achat du ticket en gare du Nord, l'esprit russe, l'odeur de l'Orient et de la cigarette dès la montée dans le train : le journaliste décrit le quotidien de ces huit jours de voyage dans ce train passerelle entre l'Orient et l'Occident.

Publicité
19 min

Moscou, Yaroslav, Irkoutsk : le trajet en transsibérien comprend quatre-vingt douze stations, avec des arrêts allant de trois à dix minutes maximum. C'est une expérience à part entière : "Je voulais faire l'expérience de huit jours, continus, dans le train. Comment on réagit, vis-à-vis de huit jours passés dans un compartiment de train, dans des couloirs et sans pratiquement d'escales."

Revenant sur l'histoire de ce train, le journaliste raconte comment les premiers Transsibériens dans les années 1910, avaient des wagons dédiés à la gymnastique ainsi qu'à la photographie. Plus rien d'équivalent en 1973, il existe désormais trois classes de voyage dans le Transsibérien et le journaliste insiste sur l'importance du wagon restaurant qui rythme la vie du train.

Le transsibérien (Le monde insolite du 10.06.1973)

28 min

Durée : 28'33

  • Production : François Ruggieri
  • Première diffusion le 10.06.1973 sur France Culture
  • Emission : Le monde insolite
  • Archive INA-Radio France

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

1h 30

Mythologie moderne

Le Transsibérien n'a cessé d'inspirer les écrivains tout au long du siècle en s'imposant progressivement comme un vecteur d'imaginaire, d'exotisme et d'aventures.

Dès 1913, Blaise Cendrars publie La prose du Transsibérien et de la Petite Jehanne de France, poésie épique du voyage et de la modernité. Sur le site de France Culture, réécoutez un documentaire diffusé dans l'Atelier de la Création en 2014 autour de Blaise Cendrars et de la Prose du Transsibérien.

En 2010, l'écrivain Mathias Enard signe un texte empreint de cette fascination pour le Transsibérien, L'Alcool et la nostalgie, un feuilleton en cinq épisodes que vous pouvez retrouver sur le site de France Culture : L'alcool et la nostalgie (1/5)L'alcool et la nostalgie (2/5)L'alcool et la nostalgie (3/5)L'alcool et la nostalgie (4/5)L'alcool et la nostalgie (5/5)