Publicité

#ImagineDemain, vos questions sur le Covid, Jules Verne et The Stanley Parable : la Session de rattrapage

Par
La Session de rattrapage
La Session de rattrapage

Sélection. Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

Abonnez-vous à la Session de rattrapage pour la recevoir par mail chaque semaine..

Bonjour à toutes et à tous, 

Publicité

La crise du coronavirus a beau s'étirer dans le temps, la perspective d'un déconfinement incite à imaginer l'après. Sera-t-il différent ? Lors d'une journée "Imagine... le monde de demain", France Culture s'essaye à la prospective et se prend à rêver notre futur proche en compagnie de l'écrivain Mathias Enard, du philosophe Etienne Balibar, de l'astrophysicien Hubert Reeves, ou encore avec des soignants et citoyens engagés... Mais sans forcément "rêver le futur", on sait que la crise du coronavirus aura des conséquences. Du monde de l'art à celui de l'urbanisme, du domaine de l'économie à la façon dont la science sera perçue au sortir de cette crise, nombreux sont les secteurs d'ores et déjà impactés par les événements. Une chose est sûre cependant, le monde d'après ne se fera pas sans bisous, ou en tout cas pas d'après Kant. Bonnes écoutes ! Pierre Ropert

Faire face au virus 

Un homme a baissé son masque (ce qu'il faut éviter de faire) pour fumer une cigarette.
Un homme a baissé son masque (ce qu'il faut éviter de faire) pour fumer une cigarette.
© Getty - Horacio Villalobos

Vos questions sur le Covid-19. Quel est l'effet du tabac sur la transmission du Covid-19 ? Le coronavirus laisse-t-il des séquelles ? Qu'est-ce que la bactérie prevotella dont tout le monde parle ? Les personnes de groupe O sont-elles mieux protégées ? Nicolas Martin, producteur de La Méthode scientifique, a répondu en direct, comme chaque mercredi, à vos questions scientifiques sur le Covid-19 dans un live vidéo que vous pouvez (re)voir sur notre site. (Vidéo)

L'enseignement post-confinement. Hausse des budgets, aides aux étudiants, prolongation de la durée du doctorat...  Comment maintenir la continuité pédagogique pendant et après la crise du Covid-19 ? Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, était l'invitée de France Culture pour parler du futur de l'éducation. (L'Invitée des Matins, 13 min)

Ceux qui sortent. Certains font quelques entorses aux règles du confinement comme Bruno  pour rester fidèle à son esprit "libre et gaulois" à Lille. Confinée dehors en Ariège, Laura continue d'élever ses chèvres. Benjamin, lui, a enterré sa grand-mère dans les règles, mais s'est fait verbaliser juste à la sortie. (Les Pieds sur Terre, 29 min)

Crise sanitaire et quartiers prioritaires. Précarité économique, logements exigus, difficultés d'accès au numérique, et parfois tensions avec les forces de l'ordre : les habitants des quartiers prioritaires des villes de banlieues sont particulièrement touchés par les conséquences de la pandémie de Covid-19. (La Question du jour, 9 min)

Continuer à apprendre

Illustration par Édouard Riou du "Voyage au centre de la Terre" de Jules Verne, extrait du chapitre 1.
Illustration par Édouard Riou du "Voyage au centre de la Terre" de Jules Verne, extrait du chapitre 1.
© Getty - Time Life Pictures

Jules Verne, extra-ordinaire ! Chaque jour "Écoutez, révisez" donne à entendre et à comprendre un grand texte de notre patrimoine littéraire. Avec Les Voyages extraordinaires, Jules Verne avait pour ambition de raconter toute la terre et de saisir le monde. La collection comptera finalement 62 romans et 18 nouvelles. Ecoutez un extrait et découvrez l'histoire de ce texte, lu par Anaïs Demoustier. (Écoutez, révisez !, 28 min)

Le capitalisme en question. Le capitalisme se fonde sur la possibilité de l’exploitation infinie des richesses et de la création de valeur, de marchandises. Alors que l’exploitation de la planète atteint ses limites et qu’émergent des modèles de crise, le capitalisme se heurterait-il à la loi de la nature ? (Entendez-vous l'éco, 59 min)

Qu'est-ce que l'épidémiologie ? Et qu'est-ce que la santé publique? Arnaud Fontanet est titulaire de la chaire annuelle “Santé publique” au Collège de France. Il est l’un des spécialistes les plus renommés de l’épidémiologie des maladies émergentes. Dans sa leçon inaugurale, il interroge les apports et les limites de l’épidémiologie moderne. (Les Cours du collège de France, 58 min)

Au coin de l'enceinte 

The Stanley Parable, un jeu vidéo aux multiples embranchements.
The Stanley Parable, un jeu vidéo aux multiples embranchements.
- Galactic Cafe, Everything Unlimited Ltd.

Vous êtes Stanley... ou peut-être pas, dans cet étrange jeu vidéo qu'est "The Stanley Parable", connu pour avoir cassé les codes du genre. Sous ses airs de blague potache, cet ovni vidéoludique à la fois minimaliste, hilarant et vertigineux pourrait vous faire réfléchir à vos attentes de joueur, s'il ne vous jette pas carrément dans des abîmes de réflexion métaphysique. (Culture Maison)

"Détruire" pour reconstruire. En 1969, Marguerite Duras réalise l'adaptation de son livre "Détruire dit-elle" ; son premier film en tant que réalisatrice. La RTF s'immisce dans l'intimité du tournage et de la pensée de Duras, qui résonne singulièrement aujourd'hui : "détruire", dit-elle, pour mieux vivre, et pour mieux aimer. (Vidéo)

Podalydès, Le fantasme du théâtre. "Il faut consentir à ses moments désespérés pour réussir à faire sortir l'énergie". Acteur, metteur en scène, scénariste, écrivain et sociétaire de la comédie Française, Denis Podalydès est un boulimique du travail, au désir incessant de jouer et de faire jouer. Au micro d'Arnaud Laporte, il révèle sa méthode de travail et en quoi l'école fut importante dans son parcours. (Les Masterclasses, 1 h)

La citation

Brigitte Fontaine chez elle.
Brigitte Fontaine chez elle.
- Areski Belkacem

La citation de la semaine est de la chanteuse et poète Brigitte Fontaine, interviewée dans Confinement vôtre :

Ce qui me manque le plus ? Les amis ! Les amis et… le dehors, les petites balades, très petites d’ailleurs, par ci-par-là dans l'île. Je ne lis pas en ce moment, mais j’ai trouvé une astuce rusée pour écrire allongée à plat sur le côté. J’ai écrit un poème hier, une nouvelle chanson probablement… sur les fruits confits. Nous sommes tous confinés, tous confits, nous sommes désormais des fruits confits.

La Session de rattrapage est terminée pour cette semaine. Et on vous laisse avec une interrogation : comment représente-t-on les virus, c'est-à-dire ce qui est par nature invisible à nos yeux ? Des représentations scientifiques et sérieuses à des œuvres artistiques improbables, on vous fait un dessin, avec en bonus une représentation sonore du coronavirus : sachez-le, le SARS-COV-2 est donc également une mélodie de pas moins de deux heures ! A la semaine prochaine !