Publicité

Immersion à la Villa Savoye de Le Corbusier

Par
La villa Savoye, par Le Corbusier, à Poissy.
La villa Savoye, par Le Corbusier, à Poissy.
© Sipa - Balkir

2003. Matthieu Kavyrchine a investi la Villa Savoye pour en tirer un documentaire intimiste conçu in situ et révéler en sons et avec ses mots, l'espace conçu par Le Corbusier à Poissy. Une immersion tirée des archives de France Culture à l'occasion de la candidature de 17 sites Corbu auprès de l'UNESCO.

La Villa Savoye est une icône de l'architecture de Le Corbusier. Ses piliers qui revisitent l'idée de pilotis pour libérer l'emprise au sol, le toit végétalisé, les fenêtres horizontales... autant de percées avantgardistes lorsqu'est sortie de terre en 1931 cette maison à Poissy, une commande de la famille Savoye qui l'avait baptisée "Les heures claires".

La Villa Savoye, à Poissy.
La Villa Savoye, à Poissy.
- Timothy Brown via Flickr CC

Laissé à l'abandon, le bâtiment est restauré par les services de l'État à partir de 1963 et classé monument historique dès 1964. Epoque à laquelle Le Corbusier est d'ailleurs toujours vivant. Aujourd'hui candidate au rang de "Patrimoine mondial de l'humanité" aux côtés de seize autres sites signés Corbu, redécouvrez la villa Savoye à travers cet Atelier de création sonore diffusé le 15 juin 2003 sur France Culture.

Publicité
La Villa Savoye à Poissy, intérieur / extérieur.
La Villa Savoye à Poissy, intérieur / extérieur.
- Thimothy Brown via Flickr CC

De son "documentaire intimiste" dédié à ce lieu iconique du mouvement moderne, Matthieu Kavyrchine disait alors ceci :

J'ai décidé de passer plusieurs nuits à la villa Savoye. Chaque fois, j'arrivais un peu avant la fermeture, le dimanche, vers 17h. Je croisais les derniers visiteurs, quelques Japonais attardés, des couples en promenade. Les employés recomptaient leur caisse puis me laissaient seul. Il me fallait toujours un peu de temps pour me faire à ma nouvelle résidence. J'ai en général mal dormi, je laissais la lumière allumée. Doucement, l'architecture blanche de la villa devenait ma nouvelle coquille, un espace mental, propice à une réflexion sur la notion d'habiter/déshabiter.

Les heures claires, la villa Savoye en un documentaire de Matthieu Kavyrchin

37 min

A suivre : les 17 sites Le Corbusier enfin au Patrimoine mondial de l'humanité