INÉDIT ! Mai 68 : retour au Quartier Latin

Publicité

INÉDIT ! Mai 68 : retour au Quartier Latin

Mai 68 : retour au Quartier Latin
Mai 68 : retour au Quartier Latin
- France Culture

Un documentaire itinérant pour revivre Mai 68 en son 3D, disponible dès le 28 avril sur franceculture.fr

Pour la première fois, France Culture propose une balade sonore géolocalisée qui permet de se promener dans le Quartier Latin en écoutant et en revivant Mai 68 à travers un documentaire en son binaural.
Une heure et quart d’immersion dans le quartier de la révolte grâce aux archives, analyses d’historiens et témoins, qui complète un récit d’Emmanuel Laurentin, producteur de la Fabrique de l’Histoire sur France Culture (9h05 – 10h).

LA BALADE SONORE A ECOUTER : Mai 68 : retour au Quartier Latin

LE CONCEPT 

Publicité

La balade démarre rue d’Ulm, face à l’Ecole normale supérieure. Tout commence là en 1966, dans ce temple du savoir et de la connaissance. C’est ici qu’on suit les cours de Louis Althusser et que les théories de Marx sont enseignées aux étudiants. C’est le mouvement des manifestations contre la guerre du Vietnam et des combats entre étudiants d’extrême-gauche et membres du groupe d’extrême-droite « Occident ».
Tandis que l’on approche de la Sorbonne, le récit des événements de mai 68 s’enclenche : fermeture de l’université, manifestations, sit-in, bras de fer avec le gouvernement, occupation du bâtiment puis du théâtre de l’Odéon, grève générale, accords de Grenelle… Le rôle de la radio dans les événements est central, parachevé le 30 mai à 16h30 par l’allocution radiodiffusée du Président de la République, Charles de Gaulle. 

COMMENT ?

«  Mai 68 : retour au quartier Latin », la balade sonore est à télécharger sur iziTRAVEL

Sannez le QRCode et laissez-vous guider !

Balade sonore dans le Quartier latin
Balade sonore dans le Quartier latin
© Radio France - France Culture

LE PARCOURS

Le parcours sonore Mai 68 : retour au quartier latin
Le parcours sonore Mai 68 : retour au quartier latin
- Google

Départ - Rue d’Ulm, Ecole normale supérieure - Place de l’Estrapade - Place du Panthéon - Passage Vallet  - Rue des écoles - Rue de la Sorbonne - La Sorbonne - Rue Champollion - Rue Racine - Rue Mr Le Prince  - Place Edmond Rostand - Rue Soufflot - Rue Royer Collard - Rue Gay-Lussac - Jardin du Luxembourg - Arrivée - Théâtre de l’Odéon

Réalisateur – concepteur  Renaud Dalmar
Son, mixage  Bruno Mourland Archives de l’ INA
Comédiens la troupe Les échappées de la coulisse Assistantes  Marion Dupont et Romane Chibane

INTERVENANTS

Ludivine Bantigny, historienne
Julie Pagis, historienne
Alain Krivine, fondateur de la Jeunesse Communiste Révolutionnaire
Dominique Tabah, étudiante à Nanterre en 1968
 Marc Kravetz, étudiant à la Sorbonne en 1968
Patrick Pesnot, journaliste à Radio Luxembourg en 1968
Alain Schnapp, étudiant à la Sorbonne, auteur en 1969 avec Pierre Vidal-Naquet du « Journal de la Commune étudiante »
Pierre Rousset, membre dirigeant de la Jeunesse Communiste Révolutionnaire.
Alain Geismar, leader de Mai 68

LA FORME 

Ces balades, disponibles sur smartphone (application ou webapplication), font appel à la technique de la géolocalisation. 

Le format choisi permet une immersion totale dans le sujet, son espace et son histoire. Plus particulièrement, l’intégration de contenus sonores authentiques (pour des périodes allant des années 1930 à nos jours) conduit à incarner symboliquement le passé de manière très puissante. La balade sonore se rapproche ainsi de la demande contemporaine d’une « expérience », un effet accentué par le choix d’un son binaural spatialisé. 

L’émission La Fabrique de l’Histoire, à l’origine du projet, dispose en ce sens de ressources exceptionnelles, tant du point de vue de l’accès à l’archive, que de celui des professionnels convoqués pour analyser les sujets. La Fabrique dispose d’une légitimité et d’une aura auprès des historiens qui lui octroie l’appui des spécialistes les plus reconnus dans leur domaine, disposant des compétences les plus achevées. Leurs commentaires constitueront un contenu rare et recherché. 

Depuis plusieurs années, Emmanuel Laurentin et Renaud Dalmar, explorent les possibilités du son binaural pour le documentaire historique. Partant du principe que le transistor a été un des acteurs majeurs de ces événements, cette balade d’une heure quinze replonge les auditeurs dans l’ambiance des rues en révolte. 

Les auditeurs téléchargent une application sur leur smartphone, s’installent sur le trottoir en face de l’Ecole normale supérieure de  la rue d’Ulm et suivent une voix qui les guide, par géolocalisation, sur les lieux majeurs de mai 68.

Et aussi à l’antenne, dans le cadre de la semaine spéciale 1968-2018 La Fabrique de l’histoire – 9h05 – 10h

 Crédit : Affiche mai 1968 - Poster, France, May 68 : Renault. Avec Billancourt 5 decembre, la lutte continue. Serigraphie 76 x 67 cm, comite d'action 15eme
Crédit : Affiche mai 1968 - Poster, France, May 68 : Renault. Avec Billancourt 5 decembre, la lutte continue. Serigraphie 76 x 67 cm, comite d'action 15eme
© AFP - Collection Michael Lellouche/Leemage

Lundi 23 avril
Mai 68 à Marseille, Lyon, Rennes et Brest
Mardi 24 avril
Documentaire Radio 68 : ORTF, la grève à contretemps
Mercredi 25 avril
Mai 68, où sont les femmes ?
Jeudi 26 avril
Mai 68, la réaction gaulliste
Vendredi 27 avril Un extrait de la balade sonore d’Emmanuel Laurentin et Renaud Dalmar

En partenariat avec La Mairie de Paris

Mairie de Paris
Mairie de Paris
- Mairie de Paris