Publicité

Insectes, algues : à table !

Par
Insectes, algues : à table !
Insectes, algues : à table !
© Getty - Fernando Trabanco Fotografía

Modifier notre alimentation en incorporant notamment des algues et des insectes est essentiel. Mais ces solutions ont des difficultés à trouver un écho dans la population, est-ce nos préjugés qui nous empêchent de consommer un mille-patte comme nous consommons des crevettes ?

Nous vivons sur une planète d’entomophages. En effet quelques 1 000 espèces d’insectes sont consommées, parfois quotidiennement. Mais, bien sûr, l’éventualité de manger des sauterelles, ou des araignées, voire des chenilles, fait frémir de dégoût l’Européen moyen. Pourtant, depuis plusieurs années, avec l’accroissement des besoins alimentaires et la crise écologique augmentant, cette idée est très sérieusement  développée par la FAO et par certains biologistes. Avec cette question : comment intégrer les insectes à notre alimentation ? Ils sont  riches en protéines. Leur impact écologique est faible. Ils pourraient servir à la nutrition du bétail ou des poissons en aquaculture. Bref, ne seraient-ils pas un enjeu vital pour l’avenir ? L’industrie  agro-alimentaire commence elle aussi à s’intéresser à la question. Bien sûr, ces perspectives soulèvent des questions : quels insectes élever ? Sont-ils vraiment comestibles ? Surtout, pourrons-nous accepter l’idée d’en manger ? Et si les insectes étaient vraiment l’une des pistes à suivre pour une alimentation plus équilibrée et plus écologique.  

Insectes, algues : pourquoi ne sont-ils pas encore dans nos assiettes ?

56 min

Une émission enregistrée en mai 2019, produite par le Labo des savoirs.

Publicité

Justine Dumay, enseignante-chercheure en biochimie marine et génie enzymatique, université de Nantes

Céline Gallen, enseignante-chercheure en science de gestion, spécialiste de l’entomophagie.

4 min