Publicité

Interpréter ses déceptions amoureuses au prisme du genre

Par
 Triste Fin par Olivier Le Moal
Triste Fin par Olivier Le Moal
- Adobe Stock

Doctorant au sein du Groupe d'Etudes des Méthodes de l'Analyse Sociologique de la Sorbonne (GEMASS), Victor Coutolleau analyse les causes et les conséquences des déceptions amoureuses.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Ces expériences sont interprétées différemment en fonction des normes conjugales du moment, ces normes étant elles-mêmes genrées.

Thèse sous la direction de Didier Lapeyronnie, professeur des universités - Sorbonne Université

Publicité

Série Objet de recherche développée par la Direction de la communication et le Service audiovisuel Faculté des Lettres Sorbonne Université