Publicité

Jacques Lacan : "La psychanalyse est sans effet sur la connerie"

Par
L'éthique de la psychanalyse
L'éthique de la psychanalyse
© Getty - Oleg Golovnev / EyeEm

La pratique de la psychanalyse est soumise aux exigences d'une recherche, avec ses succès, ses échecs, ses réussites, ses erreurs et ses progrès, qui objectaient pour Freud, à la fondation d'une conception du monde.

À cette interrogation que Lacan déploie en 1960, le séminaire "L'Éthique de la psychanalyse" a longtemps semblé donner une réponse. Mais la possibilité même d'une telle éthique lui importait sans doute moins que la transformation de la question par sa propre théorie de l'inconscient. Aussi est-ce davantage le développement de la psychanalyse et du discours analytique jusque dans sa radicalité, qui produit des réponses dont la pluralité semble interdire ce qui serait une Éthique.

La psychanalyse est un remède contre l'ignorance. Elle est sans effet sur la connerie. Jacques Lacan

Publicité

L'éthique de la psychanalyse

1h 26

Une conférence enregistrée en mars 2016.

Patrick Guyomard , psychanalyste, professeur émérite à l'Université Paris Diderot et président de la Société de psychanalyse freudienne (SPF).

59 min