Publicité

Jean-Christophe Rufin, réalisme littéraire, Ecotopia et danse classique

Par
La Session de rattrapage
La Session de rattrapage

Sélection. Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

Abonnez-vous à la Session de rattrapage pour la recevoir par mail chaque semaine

Bonjour à toutes et à tous,

Publicité

Et de trois ! Troisième Session de rattrapage confinée. La programmation spéciale de France Culture continue de se déployer et de s'enrichir, avec une sélection d'émissions de connaissance, de fictions et de documentaires. A noter cette semaine, le grand retour des Matins. Pour accompagner son café, une "Question du jour" allongée, de longs entretiens qui nous permettent d'approfondir nos questionnements sur l'actualité que nous vivons, agrémentés d'une revue de presse internationale et de billets économique, politique, écologique et culturel - sans oublier le point journalier sur l'avancée de la recherche sur le coronavirus. Côté numérique, des rendez-vous quotidiens avec des vidéos, des articles et des chroniques à écouter dans notre podcast "Radiographies du coronavirus", mais aussi une "revue de presse des idées" ou encore une "conversation mondiale" pour réfléchir aux enjeux de cette épidémie en convoquant les savoirs et les créations des intellectuels, artistes et écrivains du monde entier… On se retrouve également chaque jour avec la newsletter "Culture Maison" qui propose des choix culturels à vivre à domicile. Belles écoutes et bonnes lectures ! Pauline Petit

Faire face au virus

Jean-Christophe Rufin est l'invité des Matins, le 1er avril 2020.
Jean-Christophe Rufin est l'invité des Matins, le 1er avril 2020.
© AFP - Joel Saget

Diplomatie épidémique. La crise du Covid-19 interroge les Etats sur leur capacité à apporter une réponse globalisée et coordonnée à la gestion de cette épidémie, mais également à faire preuve de solidarité. Pour en parler, Les Matins recevait Jean-Christophe Rufin, écrivain, médecin et ancien diplomate. Selon lui, l'Europe a été mise face à ses contradictions : "Nous avons vécu avec l’idée que la France et l’Europe sont hors du monde. Avec cette épidémie, on se rend compte que l’Europe n’est plus dans cette bulle. L’Europe se dilue dans le monde contemporain et perd sa singularité constitutionnelle." (L'Invité des Matins, 34 min)

Soleil versus coronavirus. Les beaux jours peuvent-ils naturellement mettre un terme à la propagation du virus, comme ils le font pour celle de la grippe saisonnière ou du rhume ? Dans sa chronique scientifique quotidienne consacrée au Covid-19, Nicolas Martin revenait mercredi dernier sur les liens entre conditions météorologiques et contagiosité des virus. (Radiographies du coronavirus, la chronique, 6 min)

Humains dedans, animaux dehors. Pendant que les humains sont confinés, "ils" en profitent pour prendre l'air et investir les rues et places que nous avons désertées. Ils, ce sont les sangliers, les canards, les chèvres, les cerfs voire les singes... Est-ce à dire qu'ils se portent mieux sans nous ? "Ce n'est pas la présence humaine qui pose problème en soi, souligne Hervé Gardette, mais son comportement à l'égard du monde vivant." (La Transition, 3 min) 

Crise climatique. Scientifiques et philosophes tentent depuis des décennies d’attirer l’attention sur l'état de la planète, sans véritablement rencontrer d’écho auprès des décideurs. Pour le philosophe Dominique Bourg, la crise sanitaire actuelle ne doit pas faire oublier l'irréversible catastrophe climatique en cours : "Avec le coronavirus, on vit une crise sanitaire mondiale dont on ne sait pas si elle fera des dizaines ou des centaines de milliers de victimes. Avec le réchauffement climatique et l’effondrement des écosystèmes, c’est une dégradation au très long cours, sans qu’on puisse imaginer de sortie." (Entretien)

Continuer à apprendre

Emile Zola, Gustave Flaubert, Guy de Maupassant et Honoré de Balzac
Emile Zola, Gustave Flaubert, Guy de Maupassant et Honoré de Balzac
© Getty - Hulton Archive, Leemage, Louis Auguste Bisson

Pendant toute la durée de la fermeture des écoles, des collèges et des lycées, Radio France se mobilise, en partenariat avec le ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse, pour proposer des émissions et des podcasts en lien les programmes scolaires. A retrouver sous le label "Nation apprenante".

Témoins de de la Grande Guerre. Soldats rescapés de l'enfer des tranchées, femmes travaillant "à l'arrière" ou artistes impliqués dans les mouvements d'avant-garde... A travers une sélection de témoignages et d'archives sur la Première Guerre mondiale, (re)découvrez la réalité de ce conflit meurtrier qui déchira l'Europe (et le monde) entre 1914 et 1918. (La Fabrique de l'histoire)

Littérature du réel. Balzac, Flaubert, Zola, Maupassant : quatre écrivains qui tendent un miroir à leurs contemporains pour en peindre les mœurs et faire le récit de la société telle qu'elle est. Plongez dans la genèse des plus grandes créations littéraires des courants littéraires réaliste et naturaliste. (La Compagnie des auteurs)

Philo : percevoir et exister. "Etre, c'est être perçu ou percevoir", écrivait le philosophe empiriste George Berkeley. L’œil suffit-il pour percevoir le monde ? Faut-il oublier le passé pour mieux appréhender le présent et l'avenir ? Comment se manifeste le sentiment de l'existence ? Six podcasts pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la perception, l'existence et le temps. (Les Chemins de la philosophie)

Scandaleuse "France de Vichy". En 1972, l'historien américain Robert O. Paxton publiait La France de Vichy. Un événement bibliographique dans lequel, preuves à l'appui, il démontre que le régime de Vichy a recherché la collaboration avec l'occupant. Son ouvrage est une référence incontournable pour comprendre cette période troublée. (La Fabrique de l'histoire)

Au coin de l'enceinte 

Repenser le monde en lisant "Ecotopia"
Repenser le monde en lisant "Ecotopia"
© Getty - Thomas Jackson

Voyage en Ecotopia… Et si un pays radicalement écologique voyait le jour ? Aurélie Luneau, productrice de l'émission De Cause à effets, vous propose de (re)découvrir Ecotopia écrit par Ernest Callenbach, un livre culte de science-fiction sorti en en 1975 aux Etats-Unis et aux résonances prophétiques... (Culture Maison)

La culpabilité culturelle des confinés. Sous l’effet du virus, la culture mute. On observe une explosion de contenus culturels mis à disposition de tous, avec la profusion de recommandations qui l'accompagne. Mais en période de pandémie, le cerveau peine à être multitâche : se cultiver n'est pas évident face à "l'instinct de survie". (La Théorie, 3 min)

Promenade sensorielle. En attendant le retour à sa grille de programmes habituelle, France Culture vous propose, chaque jour, de réécouter ses meilleures émissions. Alors que nous sommes, pour la plupart, contraints de rester chez nous, pourquoi ne pas réactiver nos sens avec une balade sonore en compagnie de l'historien du sensible Alain Corbin, dans les différents univers sonores, visuels, tactiles, olfactifs qu’il a visités ? (Le Cours de l'histoire, 53 min)

Confinement vôtre

Le danseur Hugo Marchand sur la scène du  Théâtre Bolchoï, à Moscou en Russie, en mai 2016.
Le danseur Hugo Marchand sur la scène du Théâtre Bolchoï, à Moscou en Russie, en mai 2016.
© Getty - Sergei Bobylev

Tout au long de la période "à la maison", Confinement vôtre vous invite chez une personnalité. Comment un grand sportif vit-il cette période ? Au 15e jour de confinement, le danseur étoile Hugo Marchand nous ouvrait sa porte. S'il n'a plus l'espace de la scène de l'opéra pour s'exprimer en sauts et mouvements amples, il n'a pas pour autant quitté sa paire de chaussons. Étirements et exercices à la barre en visioconférence, la discipline demeure. Le but : en sortir grandi, prêt à remonter sur scène : 

Comme on a besoin de manger, de dormir ou de boire, j'ai besoin de danser. C’est un outil, une manière de s'exprimer qu'on n'a plus et alors on ne libère pas du tout les mêmes hormones. On a ce manque physique, qu'on essaye de pallier en faisant d'autres choses, mais ce n’est pas facile. Hugo Marchand

Cette Session de rattrapage se termine. Avant de vous souhaiter un très bon week-end, nous vous proposons de découvrir quelques initiatives culturelles lancées à travers le monde par des institutions et des artistes pour apporter, en cette période de confinement, du réconfort ! A la semaine prochaine.