Publicité

Jean Daniel : "J'ai vécu l'Algérie comme humiliation de mes amis musulmans"

Jean Daniel en 2012.
Jean Daniel en 2012.
© AFP - Ulf Andersen / Aurimages

Premier entretien de la série "Un été avec Jean Daniel" diffusée tout au long de l'été 2008 sur France Culture. Le journaliste et écrivain Jean Daniel livre ses souvenirs d'enfance à Blida en Algérie, cherche une définition du métier de journaliste et raconte son amitié déchirée avec Albert Camus.

Dans cette première émission de la série "Un été avec Jean Daniel", le journaliste parle de son métier et de sa passion lointaine pour l'écriture, que ce soit dans un journal ou dans un livre : "Tout ça, ça se valait.

L'idée d'avoir écrit quelque chose et de penser à quelque chose, réagir sur quelque chose dont je me disais que demain cela changerait, que ma propre réflexion pouvait changer demain, ça m'a fait plonger dans des abîmes de perplexité. Sans faire de journalisme, la question même de sa définition me travaillait. [...] Je ne me suis jamais trop écarté de la nostalgie de la durée et du déploiement dans le temps, bref de la tentative de penser quelque chose qui peut aller au-delà du lendemain.

Publicité

Sur sa pratique journalistique, il veut à tout prix éviter "l'imposture" sur les événements à commenter et réfléchit tout le temps à "comment concilier l'éphémère avec le durable".

"Un été avec Jean Daniel" (1) diffusé le 26/07/2008 sur France Culture.

59 min

Au cours de l'entretien, Jean Daniel se met à évoquer son enfance dans une famille de onze enfants vivant à Blida en Algérie, où le patriarche faisait régner une "silencieuse autorité" malgré leurs origines méditerranéennes.

Par la suite, pendant la guerre il se dit fier d'avoir appartenu très jeune à une "glorieuse division" : "J'ai été marqué par un Gaullisme affectif depuis cet engagement dans la division Leclerc." Puis après la guerre vient le moment du choix des études, ce sera la philosophie pour son goût de l'écriture.

Le journaliste évoque également son combat anticolonialiste notamment en Tunisie, sa découverte de la culture musulmane et surtout sa rencontre fulgurante avec Albert Camus

Lui m'a totalement séduit mais moi je ne lui ai pas déplu. J'avais suffisamment d'orgueil pour penser que je disposais de quelques armes mais suffisamment de doutes que l'amour suscite pour me demander si j'étais digne de faire partie un jour de son cercle. A partir de ce moment, c'est le départ de quelque chose.

Mais cette amitié avec Albert Camus se rompt autour de la guerre d'Algérie et de la question de la violence et de la torture que pose le FLN.

  • "Un été avec Jean Daniel" 1/10
  • Première diffusion le 26/07/2008
  • Producteur : Dominique Rousset
  • Réalisation : Pascale Rayet
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France