Publicité

Jean Douchet, l'érudit passeur de cinéma

Jean Douchet dans "Une sale histoire" de Jean Eustache (1977)
Jean Douchet dans "Une sale histoire" de Jean Eustache (1977)
© AFP - LES FILMS DU LOSANGE / COLLECTION CHRISTOPHEL

En 2004, ce pionnier des "Cahiers du cinéma" racontait au micro son itinéraire de critique et de théoricien du 7ème art. Série de souvenirs qui convoquent l'occupation, les rencontres avec Renoir ou Truffaut, l'étude de Murnau, Hitchcock, Mizoguchi ou Kubrick.

Jean Douchet est avant tout un "passeur", c'est-à-dire qu'il compte parmi ceux qui savent transmettre aux autres leur savoir et leur amour, (du cinéma en l'occurrence). En témoignent les jeunes cinéastes qui, dans les années soixante et soixante-dix ont fait appel à sa complicité de figurant dans leurs films, Godard, Jean Eustache, ou aujourd'hui ceux qui, en reconnaissance de dette affectueuse, lui demandent eux aussi une apparition tutélaire, de Xavier Beauvois à Emilie Deleuze pour ne prendre que deux exemples. Une telle reconnaissance s'explique : la clarté du propos, l'érudition de Douchet, nous font pénétrer aisément dans le monde de l'art cinématographique en dissimulant l'acte même de la transmission si bien que les connaissances qu'il nous propose nous apparaissent évidentes une fois exposées.

Episode 1 : Les années de formation

Publicité

A voix nue Jean Douchet, épisode 1

24 min

Episode 2 : Le compagnonnage avec la Nouvelle vague et la revue "Les Cahiers"

A voix nue Jean Douchet, épisode 2

24 min

Episode 3 : Ecrire et réaliser

A voix nue Jean Douchet, épisode 3

24 min

Episode 4 : Parler et transmettre

A voix nue Jean Douchet, épisode 4

24 min

Episode 5 : Au cinéma, le rôle des femmes

A voix nue Jean Douchet, épisode 5

24 min

Une série d'entretiens menés par Carole Desbarats, réalisés par Nathalie Triandafyllidès. Première diffusion sur France Culture du 6 au 10 septembre 2004.