Publicité

Jean-Louis Trintignant : "Je suis un acteur qui réfléchit. Je serais plutôt un acteur type chat"

Jean-Louis Trintignant en 1980.
Jean-Louis Trintignant en 1980.
© Sipa - Roche/TF1

2004. Dans ce quatrième épisode de la série "A voix nue" enregistrée en 2004, Jean-Louis Trintignant revient plus particulièrement sur la part italienne de sa carrière et se souvient des rôles au cinéma qui ont compté pour lui.

Quatrième volet de la série "A voix nue" avec Jean-Louis Trintignant, dans lequel le comédien revient sur sa carrière en Italie. Il évoque avec tendresse le réalisateur Ettore Scola. Il lui semble que le fait de venir du midi de la France correspondait bien au cinéma italien. Il aimait par-dessus tout le côté "joyeux, très gai, insouciant". Il estime que les Italiens se nourrissent naturellement de belles choses.

Jean-LouisTrintignant passe en revue les rôles au cinéma qui l’ont marqué, souvent des films tournés avec des amis. Il explique comment il arrive à aborder des personnages si différents de lui :

Publicité

Le métier d’un acteur c’est de s’adapter au metteur en scène.

Pour "Un Homme et une femme" de Claude Lelouch, cela lui plaisait d’improviser - "un travail très excitant" . Le comédien raconte ainsi que le côté artisanal du tournage du film lui conférait une dimension ludique qui l’amusait beaucoup.

Dans ce même épisode, Trintignant se remémore avec un certain amusement son prix d'interprétation reçu pour son rôle dans le film "Z" de Costa-Gavras au Festival de Cannes de 1969 :

J’étais allé aux projections [...] et puis j’étais reparti dans mon midi. J’ai appris à la télé les résultats de Cannes et j’ai appris que j’avais le Prix, mais je regrette pas, c’est pas grave.

"A voix nue" avec Jean-Louis Trintignant le 08/07/2004 sur France Culture

23 min

Je suis un acteur pas tellement spontané. Je suis un acteur qui réfléchit. Je serais plutôt un acteur type chat. Les chats ne sont pas spontanés, les chiens le sont.

  • "A voix nue" avec Jean-Louis Trintignant 4/5
  • Première diffusion le 08/07/2004
  • Productrice : Armelle Héliot
  • Réalisation : Didier Lagarde
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France