Publicité

Jean Malaurie : "Les peuples du Nord ont une cosmogénèse, leur grand livre c'est le ciel"

Squelette de baleine australe dans la grande galerie de l'Évolution, à Paris.
Squelette de baleine australe dans la grande galerie de l'Évolution, à Paris.
- Thesupermat C.C

2004. Jean Malaurie est l'invité de Gilles Lapouge en 2004 pour parler de son livre "L'Allée des baleines", un site de l’extrême Sibérie, sur le Détroit de Béring. Un lieu étrange où se dressent des centaines, des milliers de mâchoires et de crânes de baleines, soigneusement alignés.

En 2004, l'explorateur et géomorphologue Jean Malaurie publie L'Allée des baleines, un site unique en Tchoukotka sur le détroit de Béring, qu'il surnomme "la Delphes de l'Arctique". Dans l'émission "En étrange pays", il décrit cette région extrême et raconte ce qu'est "l'appel du Nord" des animaux et des baleines, "porteur de l'âme des morts" et qui "glace d'effroi" ceux qui l'entendent. Cet appel est irrépressible pour les animaux, ils doivent se déplacer vers le Grand Nord.

Je pourrai ajouter à ces espèces animales, une espèce humaine : il est des hommes qui sont saisis par cet "appel du Nord" et j'en suis ! Cet "appel du Nord" je l'ai ressenti avec une violence extraordinaire.

Publicité

Jean Malaurie évoque alors le peuple "hypersensorialisé" de l'île de Saint Laurent, pour qui "la langue est réductrice" donc ils "redoutent la parole". "C_ognitivement, ils sont différents_" explique-t-il.

Chez les peuples du Grand Nord, il voit "une dynamisation de la pensée dans une vision cosmologique". Il insiste combien là-bas "l'homme est lié à l'esprit de la matière".

Jean Malaurie pour son livre "L'Allée des baleines" dans l'émission "En étrange pays" sur France Culture le 23/01/2004.

54 min

C'est passionnant parce que c'est des amas de pierres informes... c'est monstrueux au pied des falaises. Peu à peu j'ai compris cette idée de Lamarck selon laquelle il y a un ordre, un projet caché dans la nature. Un des grands moments de ma vie, cela a été de découvrir des strates à l'intérieur de ces masses monstrueuses car en effet les éboulis sont ordonnés. Il y a donc un ordre et cet ordre a inspiré les Inuits. Et l'Allée des baleines est le site chamanique le plus exceptionnel !

Dans cet entretien, Jean Malaurie raconte aussi son parcours scientifique élaboré à partir de ses sensations, de ses passions. Il raconte comment il est passé du laboratoire de paléontologie du Museum à la pierre puis au minéral.

J'ai voulu être plus proche de la vérité, donc construire ma pensée. [...] Qu'est-ce-que je vois au bout de ce minéral ? Je vois des géométries, je vois des pré-géométries, je vois des spirales, je vois des correspondances. Et c'est ce que j'ai toujours recherché dans ce monde de déserts.

A la fin de l'émission, Jean Malaurie décrit une chasse à la baleine traditionnelle, "un rendez-vous sur le plan technique difficile".

Ce qui est le plus frappant c'est que nous sommes dans des mers halieutiquement très riches. [...] Ce pays n'a pas besoin de chasser la baleine sur le plan alimentaire : c'est une alliance, une relation consubstantielle entre l'un et l'autre. Pourquoi ? Le mystère reste entier.

  • "En étrange pays" 
  • Première diffusion le 23/01/2004
  • Producteur : Gilles Lapouge
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France