Jean Vilar : "Il y a des rapports sentimentaux qui existent à Avignon"

Publicité

Jean Vilar : "Il y a des rapports sentimentaux qui existent à Avignon"

Jean Vilar au Festival d'Avignon de 1968.
Jean Vilar au Festival d'Avignon de 1968.
© Sipa - Dalmas

1997. En juillet 1997, France Culture diffusait une série d'entretiens enregistrés en 1966 entre Agnès Varda et Jean Vilar. Dans ce quatrième volet, Jean Vilar analyse les particularités d'Avignon pour les représentations théâtrales et s'explique sur son départ de la direction du TNP.

Au cours de ce quatrième entretien au micro d'Agnès Varda enregistré en 1966 et diffusé en 1997 dans la série "A voix nue", le metteur en scène Jean Vilar souligne tous les bienfaits que procurait Avignon sur la troupe, notamment la décontraction :"Il y avait là cette espèce d'état général qui fait que les problèmes, l'interprétation et l'audition du public est autre qu'à Paris." Il fait aussi remarquer que même avant le Théâtre National Populaire en 1951, les conditions d'un théâtre populaire y étaient réunies.

Jean Vilar revient ensuite sans amertume sur son départ du TNP au bout de 12 ans, il explique en quoi il lui fallait laisser sa place pour que le TNP puisse exister : "A ce moment-là, il y a une sorte de divorce, il est peut-être amical, il est peut-être calme, mais pourquoi continuer ?"

Publicité

Jean Vilar "A voix nue" 4/5 le 10/07/1997

24 min

C'était à la fois des rapports moraux avec le public mais c'était aussi des rapports économiques. Je crois que le théâtre est aussi un commerce, enfin de toutes façons on paye un certain prix les places par rapport à un certain travail fait par des travailleurs de la scène qu'ils soient grands ou inconnus peu importe et que dans tous les autres métiers on tache de savoir ce que veut la clientèle, on tache de la soigner dans les petits commerçants comme dans les grosses industries, et là pas du tout. […] C'est une erreur !

  • "A voix nue" avec Jean Vilar 4/5
  • Première diffusion le 10/07/1997
  • Producteur : Agnès Varda
  • Réalisation : Marie-Andrée Armynot
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France
  • Archive INA - Radio France