Jeudi 13 mars : Opération spéciale « Centrafrique, la guerre ou la paix ?» sur France Culture

Publicité

Jeudi 13 mars : Opération spéciale « Centrafrique, la guerre ou la paix ?» sur France Culture

Par

La Centrafrique s’est enfoncée dans un cycle infernal de tueries qui ont plongé le pays dans une véritable guerre civile. L’armée française est intervenue début décembre 2013 mais a éprouvé les plus grandes difficultés à rétablir un semblant de paix civile.

Grâce au travail d’investigation sur place de Claude Guibal, grand reporter de la chaîne et chef du service International, France Culture consacre son antenne du jeudi 13 mars à la question : « Centrafrique, la guerre ou la paix ? ».

Publicité

Quelle est la situation du pays ? Comment survivre dans ces conditions ? Quelle place pour la présence humanitaire ? Qu’en est-il du soutien international – militaire, humanitaire, financier ?

Qu’en est-il de la restauration du pouvoir politique ?

Opération spéciale sur France Culture dès 6h30 dans « Les Matins », avec des reportages de Claude Guibal en direct de Bangui puis un « 5 à 7 », avec « Sur les Docks » et « Du Grain à moudre ».

Jeudi 13 mars 6h30-9h Les Matins de France Culture par Marc Voinchet et la Rédaction avec Claude Guibal, grand reporter de France Culture en direct de Bangui, pour notamment un "Trait pour trait" sur les anti Balaka, et un Choix de la rédaction sur l'enfer du complexe pédiatrique de Bangui

et Antoine Glaser, auteur de « Africafrance, quand les dirigeants africains deviennent les maîtres du jeu » (édition Fayard), ancien directeur de La lettre du continent.

** « Le 5 à 7 » spécial Centrafrique** 17h - 18h Sur les Docks – coord. Irène Omélianenko Centrafrique : quelle réconciliation ?

Production : Florence Richard

Réalisation : Anna Szmuc

La Centrafrique est plongée dans un infernal cycle de violences depuis le 5 décembre et la prise de Bangui par les miliciens chrétiens anti-balaka (un millier de morts en quelques jours) qui tentent depuis de reprendre une à une toutes les villes tombées aux mains des ex-rebelles de la Séléka lors du coup d’état de mars 2013. Pendant dix mois, ces rebelles, à majorité musulmane, ont commis de multiples exactions à travers tout le pays dont ils contrôlent toujours près de 50% du territoire, à l’est et au nord. C’est aujourd’hui l’ensemble de la communauté musulmane qui est visée par les violences, puisque associée à tort à ces rebelles. Des dizaines de milliers de musulmans étrangers ou centrafricains ont fui dans les pays voisins ou ont été tués par les miliciens chrétiens ou leurs sympathisants. Comment cohabitaient musulmans et chrétiens avant ce coup d’état ? La réconciliation est-elle envisageable ? Comment expliquer cette épuration, au-delà de l’amalgame fait avec ces ex-rebelles ?

A travers de nombreux témoignages et des exemples de cohabitation, notamment celle entre l’Archevêque de Bangui, Mgr Dieudonné Nzapalainga, et l’imam Omar Kobine Layama, ce documentaire plonge au cœur de ce conflit aux sources multiples.17h-18h Sur les Docks coord. Irène Omélianenko

18h20 Du Grain à moudre par Hervé Gardette La Centrafrique est-elle une crise humanitaire comme les autres ?

Avec Françoise Bouchet-Saulnier, directrice juridique de Médecins Sans Frontières, auteur du Dictionnaire pratique du droit humanitaire (La Découverte) ; Lucile Grosjean, porte-parole d'Action contre la Faim et Abdou Dieng, coordinateur de l’Action Humanitaire en Centrafrique pour les Nations Unies.

François Bozizé lors d'un meeting politique la semaine dernière à Bangui
François Bozizé lors d'un meeting politique la semaine dernière à Bangui
© Reuters - Stringer