Joola : le témoignage de Patrice Auvray, juste un récit historique !

Publicité

Joola : le témoignage de Patrice Auvray, juste un récit historique !

Par

Souviens-toi du Joola : recto
Souviens-toi du Joola : recto

Pendant des années, Patrice Auvray a travaillé sur le manuscrit du drame. Son récit en mémoire des disparus a fait le tour des maisons d’éditions françaises. Il a essuyé refus sur refus jusqu’à la rencontre avec les Editions Globophile. Le livre a été publié le 20 août 2012.

Souviens-toi du Joola : verso
Souviens-toi du Joola : verso

Un extrait de ce manuscrit coup de poing : « *Mon dernier réflexe d’homme vivant est d’attraper la sacoche où sont mes papiers, l’argent, mes carnets d’adresses et de notes, comme pour sortir précipitamment. *

Publicité

*L’obsession du voyageur… surtout ne pas perdre son sac ! *

*Ma main s’arrête à peine mise en mouvement, ces objets étant devenus totalement inutiles. À quoi me serviraient cette paperasse en enfer ? Car c’est bien là que je vais, n’est-ce pas ? *

*Le temps s’est considérablement ralenti, on dirait qu’il ne veut plus avancer. Ce lent retournement lui donne la mesure… *

*Mon regard se tourne vers Coco, elle n’a toujours pas compris... Manifestement elle croit encore que le bateau se redressera. Elle va bientôt se rendre compte de la situation, c’est une question de secondes. Rien ne sert de lui expliquer, il vaut mieux qu’elle comprenne d’elle-même pour qu’elle anticipe sur la peur. *

*Le vent gagne en puissance sur le flan s’élevant du bateau. La rotation ne ralentit plus. Je sens nettement qu’il n’y a plus aucune résistance. Mon regard se dirige à nouveau vers le rideau qui garde sa vitesse et confirme ce que je ressens. *

*Nous n’avons aucune chance, c’est évident… À la vitesse à laquelle il se retourne, le bateau sera sur le dos en quelques minutes. Nous ne pouvons pas sortir de la cabine, les couloirs sont bondés. Comment cette foule de passagers aurait-elle le temps d’évacuer ? L’orage et le vent doivent avoir démonté la mer. *

*Je n’ai pas remarqué de gilets de sauvetage dans la cabine, où peuvent-ils se trouver ? Je revois les caisses de gilets et les radeaux de survie sanglés sur le pont… Impossible qu’en si peu de temps quelqu’un arrive à les libérer. Il faudrait déjà arriver jusqu’à eux ! * »

D'autres extraits sont disponibles sur le site de l'éditeur.

La page facebook du livre.