Publicité

Julie Otsuka saluée par le prix Femina étranger pour « Certaines n’avaient jamais vu la mer »

Par

__________________________________ > dossier : Prix littéraires 2012

L’Américaine Julie Otsuka a reçu le prix Femina étranger pour son roman « Certaines n’avaient jamais vu la mer », paru aux éditions Phébus.

Publicité

C’est le deuxième ouvrage de la romancière d’origine japonaise et c’est le récit d’un l’exil. Au début du siècle dernier, des milliers de jeunes Japonaises partent épouser leurs compatriotes déjà installées en Californie.

Julie Otsuka
Julie Otsuka

Julie Otsuka est née en Californie et y a grandi. Diplômée en art et ancienne artiste peintre, l’écrivaine vit aujourd’hui à New York. Dans son histoire personnelle, elle a été marquée par les conséquences de l'attaque de la base américaine de Pearl Harbor en 1941. Son propre grand-père a été arrêté par le FBI au lendemain cet assaut et sa famille internée pendant trois ans au camp Topaz, dans l'Utah.

L’exil des Japonaises aux Etats-Unis

L’écrivaine Julie Otsuka évoquait ce sujet dans son premier roman, plusieurs fois primé aux Etats-Unis, Quand l'empereur était un dieu . Qui mettait en scène ces camps de la honte où furent emprisonnés tous les citoyens américains d'origine japonaise, considérés alors comme des ennemis.

Changement de décor dans Certaines n'avaient jamais vu la mer , où le récit se déroule avant la seconde guerre mondiale. Mariées par correspondance, les milliers de jeunes Japonaises en partance pour l’Amérique, ne connaissent rien à leurs futurs époux dont elles n’ont qu’une photo.

Innocentes, elles partent pleines d’espoirs en rêvant d’un monde meilleur mais la réalité est toute autre. Misérables, les maris travaillent comme des forçats dans les camps ou dans les blanchisseries des villes californiennes. Julie Otsuka fait le récit de ces vies difficiles de ces exilées : tromperie collective, nostalgie du pays natal, regard des Blancs… jusqu’au moment où le Japon déclare la guerre aux Etats-Unis. C’est alors la période d’internement dans les camps, sur le sol américain.

Découvrez la bibliographie de Julie Otsuka sur notre site.