Publicité

L'autisme : une différence plus qu'une maladie ?

Par
L'autisme
L'autisme
© Getty - mrs

L’état de la recherche scientifique sur l’autisme, en partant des symptômes comportementaux et en remontant l’enchaînement des facteurs causaux aux niveaux cognitif, cérébral, génétique, ainsi que dans l’environnement de la personne. Pour sortir de l’image du handicap lourd, de la psychanalyse...

Quelles questions pose l’autisme ? L’autisme pose trois grandes catégories de questions : premièrement, qu’est-ce que l’autisme ; deuxièmement, quelles sont les causes de l’autisme ; et troisièmement, quels sont les meilleurs moyens pour prendre en charge les personnes autistes. Ce sont là des questions purement scientifiques.

Les classifications des maladies sont athéoriques, et ont des limites ; d’abord le fait qu’il y ait un continuum entre la normalité et la pathologie (…) ainsi la notion de maladie ou de pathologie est purement statistique. Il n’y a pas de seuil magique qui sépare les gens en bonne santé des gens malades, il n’y a rien qui caractérise qualitativement les gens qualifiés de malades ou qui ont un trouble. Il ne faut pas croire que les autistes ont des stéréotypies et que les non-autistes n’en ont pas. Les stéréotypies des personnes non autistes passent simplement pour naturelles, sont mieux acceptées socialement.

Publicité

L'autisme : une différence plus qu'une maladie ?

2h 23

Une conférence enregistrée en 2014.

Franck Ramus, Directeur de recherche, CNRS/ENS.

44 min
6 min
37 min
57 min