Publicité

L'école, sanctuaire des sujets tabous ?

Par
L'école, sanctuaire des sujets tabous ?
L'école, sanctuaire des sujets tabous ?
© Getty - PhotoAlto/Sigrid Olsson

L'école cristallise les questionnements de la jeunesse jusqu'à dépasser le "politiquement correct". La réalité sociale, ethnique, religieuse, communautariste, bouleversent la manière d'appréhender certains sujets. Jusqu'à en faire des tabous qui polluent la cohésion sociale ?

La réalité sociale, ethnique, religieuse, communautariste et démocratique, mais aussi la redéfinition des rapports sociaux et de l'autorité, les questions d'identité, de citoyenneté, de laïcité, enfin l'institution Education nationale fossilisée, bouleversent la manière d'appréhender certains sujets. 

Non, nous n’assistons pas à une crise de la démocratie, nous ne nous sommes même jamais autant exprimés. Nous vivons clairement une crise de la citoyenneté. Nous ne savons plus ce que veut dire "être citoyen" puisque le seul fait de naître nous en donne les bénéfices et la protection sans autre contrepartie. Yves Michaud

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une rencontre enregistrée en octobre 2018, dans le cadre du forum "Une époque formidable".

Retrouvez l' intégralité des rencontres du forum, coorganisé par La Tribune, Acteurs de l'économie, La Métropole de Lyon et l'emlyon business school.

Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste, professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers, titulaire de la Chaire "Humanités et Santé".

Yves Michaud, philosophe. 

En savoir plus : Que peut l'école ?
Répliques
51 min