Publicité

L'énigme Abraham Lincoln

Par
Portrait d'Abraham Lincoln, 16ème président des Etats - Unis
Portrait d'Abraham Lincoln, 16ème président des Etats - Unis
© AFP - Leemage

Présidences américaines. Deuxième étape de ce parcours d’archives consacré aux présidents américains. De Washington à Gettysburg, retour sur les lieux d’Abraham Lincoln, seizième président des Etats-Unis, qui gouverna le pays de 1861 à 1865. Enigme d'un homme politique qui n'a cessé d'intriguer les Américains.

Après avoir dressé le portrait de Thomas Jefferson dans un premier épisode, seconde étape de cette série Washington’s Quartet. Dans ce documentaire, diffusé en janvier 2008 dans La Fabrique de l’Histoire, Emmanuel Laurentin s'est rendu sur les lieux d'Abraham Lincoln pour interroger la mémoire aux multiples facette du seizième président des Etats-Unis. Quelle vision les Américains ont-ils aujourd’hui de ce président ? Réponse aux Etats-Unis, du Lincoln Memorial de Washington à Gettysburg.

Washington's Quartet 2/4 : Abraham Lincoln

51 min

Durée : 51'13 • Avec : John McTague (guide à Gettysburg), Jim Getty (sosie de Lincoln) et Bill Freehling (historien)

Publicité

Gettysburg, ville mémoire

Abolition de l’esclavage, président sauveur de l’Union et de la jeune démocratie américaine : si la mémoire d’Abraham Lincoln semble aujourd’hui unanime, cela n’a pas toujours été le cas. Au contraire. Pour le comprendre, retour historique en 1860. Alors qu’Abraham Lincoln est connu pour ses positions contre l’esclavage, son élection déclenche un violent conflit avec les états du Sud des Etats-Unis. C'est le début de la guerre civile, ou guerre de sécession en français, qui durera de 1861 à 1865.

Le 19 novembre 1863, quelques mois après la sanglante bataille de Gettysburg, Abraham Lincoln s'y rend et prononce un discours resté célèbre dans l'histoire américaine comme un emblème de la démocratie et de l'émancipation des esclaves. Emmanuel Laurentin, en compagnie du guide John McTague, sillonne la ville pour donner à entendre la mémoire du lieu. De son côté, Jim getty, sosie de Lincoln, souligne l'importance d'un acte démocratique dans le sillage des Pères Fondateurs de l'Amérique :

“Il y a eu Washington, Adams et Jefferson qui ont inspiré la création de ce pays. C’est Lincoln qui l‘a gardé uni.” Jim Getty

Un personnage énigmatique aux multiples facettes

D'un côté, le président qui a sauvé l'union et aboli l'esclavage ; de l'autre le président de la guerre civile. Si cette mémoire a longtemps divisé les Américains, Emmanuel Laurentin met en exergue le rôle Martin Luther King pour une vision plus rassembleuse. Avec son discours I have a dream, prononcé le 28 août 1963 devant le Lincoln Memorial à Washington, le pasteur se tourne vers Lincoln qui exactement cent ans auparavant signa la proclamation d’émancipation des esclaves.

Si la vision est aujourd'hui unanime, bien des questions subsistent. Emmanuel Laurentin pointe la spécificité de cet homme politique qui intrigue toujours autant et sur lequel les historiens continuent sans cesse d'écrire. A la question “pourquoi Lincoln apparaît-il aux yeux des américains comme une énigme ?”, l’historien Bill Frehling répond :

“Il est une énigme parce qu’il y a différentes facettes chez lui et il est difficile de les rassembler. Il est raciste, il y a bien plus de racistes qu’aujourd’hui à cette époque. Il est un anti-esclavagiste qui a déclaré que les hommes avaient été créé égaux et fit l’égalité pour les Noirs. Et vous avez à réconcilier ces deux choses entre elles.” Bill Freehling

La statue d'Abraham Lincoln au Lincoln Memorial de Washington
La statue d'Abraham Lincoln au Lincoln Memorial de Washington
© AFP - MANDEL NGAN

Les valeurs américaines

Si Lincoln fascine les Américains, sans doute est-ce parce qu'il rassemble des valeurs dans lesquelles les Américains aiment se reconnaître. L'historien Bill Freehling détermine deux raisons principales : la capacité d'initiative personnelle avec la trajectoire d'un homme parti de presque rien pour devenir président des Etats-Unis réélu à deux reprises ; ainsi que l'incarnation des idéaux de la Révolution américaine et de la déclaration d'indépendance, et tout particulièrement l'égalité des hommes.

A votre avis, qu'ont en commun Franklin Delanoe Roosevelt et Abraham Lincoln ? Le pragmatisme nous dit Bill Freehilng :

Ils savaient où ils voulaient aller. Mais quant à savoir comment l'obtenir, ils étaient tous deux très expérimentaux. Tous les deux très sensibles à leur époque. (...) Lincoln a été très expérimental pour résoudre la question de l'émancipation. Roosevelt a été merveilleusement expérimental quand il s'est agi de de résoudre les problèmes économiques. Et les Américains adorent ça.

Pour aller plus loin :

Abe: Président des écrans (Le Petit Salon de Lucile Commeaux, 08.11.2016)

Une conférence enregistrée à l’issue d’une projection du film Lincoln de Steven Spielberg, avec Emmanuel Laurentin et l’historien Pap Ndiaye (France Culture Conférences)

La guerre de Sécession : premier conflit moderne (Concordance des Temps, 12.10.2013)