Publicité

L'escalade des crimes de Boko Haram

Par

Depuis le début de l'année, les attentats du groupe islamiste nigérian se multiplient au nord-est du pays, avec déjà plusieurs milliers de victimes. Le Cameroun est aussi visé et des troupes tchadiennes viennent à son secours, le président tchadien Idriss Deby réclamant une "coalition" des États d'Afrique centrale. Parmi d'autres, François Hollande a parlé de "crime contre l'humanité", alors que les réseaux sociaux se mobilisent via #JesuisNigeria(ne).

L'escalade des crimes de Boko Haram
L'escalade des crimes de Boko Haram

Les combattants et partisans de Boko Haram accroissent leur règne de la terreur. Chaque jour ou presque de cette nouvelle année est marqué par un nouvel enlèvement, une tuerie ou un attentat, souvent perpétré désormais par des kamikazes, y compris des femmes et des enfants ! Et malgré l'état d'urgence décrété par le président nigérian Goodluck Jonathan dans trois états du nord-est de la démocratie la plus peuplée et la plus riche d'Afrique. Un président que beaucoup disent plus préoccupé par sa réélection le mois prochain...

Publicité

Depuis le début de l'insurrection en 2009, on compte déjà plus de 13.000 morts et 1,5 million de déplacés. Et 2015 a commencé par un bain de sang inédit depuis six ans d'insurrection lors de l'attaque de Baga et de ses environs , carrefour commercial et stratégique de la région situé sur au bord du lac Tchad, à proximité du Cameroun. Encore aujourd'hui il est très difficile d'avoir des informations précises sur ce qui s'est passé sur place, mais des images satellites mises en avant par Amnesty International et Human Rights Watch ont permis d'en savoir plus Eric Biegala :

Écouter

1 min

Boko Haram : le Tchad va envoyer des troupes au Cameroun
Boko Haram : le Tchad va envoyer des troupes au Cameroun

La régionalisation du conflit
La prise de Baga, mais aussi des actions de plus en plus fréquentes de Boko Haram au Cameroun ont donné une nouvelle dimension au conflit. Lundi dernier, des islamistes armés ont ainsi lancé une offensive contre une base militaire camerounaise à Kolofata, au nord du pays et à dix kilomètres de la frontière nigériane. Yaoundé a fait état de 143 "terroristes tués" pour un seul décès de son côté, mais cela aurait malgré tout déclenché l'intervention de l'armée tchadienne.

La lutte contre Boko Haram s'internationalise - Le 19/01/2015 à 07h00Le président Idriss Deby souhaite en effet stopper cette extension des exactions et reprendre Baga . Pas moins de 400 véhicules militaires, des blindés et des hélicoptères ont ainsi été envoyés au Cameroun par celui qui a demandé une "coalition" des Etats d'Afrique centrale. Reste à savoir si ce déploiement de forces peut changer le cours des événements Eric Biegala :

Écouter

1 min

Cette régionalisation était aussi il y a quelques jours débattue dans "Culturesmonde", de Florian Delorme. Avec pour invités Roland Marchal, chargé de recherche au CNRS (CERI-Sciences Po) et spécialiste de la Corne de l'Afrique, et Marc-Antoine Pérouse de Montclos, professeur à Paris 8. Table ronde qui évoque également "les racines du mal" Boko Haram (uniquement religieuses ?) et le danger pour le reste du monde :

Table ronde d'actualité internationale - Nigeria : la régionalisation du conflit avec Boko Haram

50 min

#JesuisNigeria(ne)

Boko Haram
Boko Haram

La presse internationale, africaine en particulier, s'est beaucoup interrogée ces derniers jours sur ces événements et sur le péril Boko Haram. Ecoutez la revue de presse de Thomas Cluzel à ce propos. Du Daily Maverick, de Johannesburg, à L'Observateur Paalga, du Burkina, en passant par le Wall Street Journal ou le Daily Telegraph :

Revue de presse internationale

4 min

Et sur les réseaux sociaux, les mots-dièse #JesuisNigeria, #JesuisNigerian, #JesuisNigeriane, et #StopBokoHaram tentent aussi d'interpeller l'opinion internationale, à la façon du #JesuisCharlie. Ou comment s'étonner, des mois après le fameux #Bringbackourgirls, d'une situation qui ne fait qu'empirer et montrer que notre drame national n'est pas unique au monde.Ce dimanche, sur le parvis des droits de l'Homme, à Paris, plusieurs centaines de manifestants l'ont aussi clamé de vive voix.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Mettons fin au règne de terreur de Boko Haram. Pétition sur Avaaz.org

Boko Haram : le fléau du Nigeria. Affaires étrangères

Émission de Christine Ockrent du 6 décembre dernier. Avec Henri-Bernard Solignac-Lecomte, économiste, qui dirige le département Afrique et Moyen-Orient à l'OCDE, Marc-Antoine Pérouse de Montclos, et Rinaldo Depagne, analyste principal de Crisis Group pour l’Afrique de l’Ouest, bureau de Dakar.

Les ambiguïtés médiatiques sur les lycéennes enlevées au Nigeria. Le Secret des sources

Émission de Jean-Marc Four du 17 mai 2014. Avec Seidik Abba, rédacteur en chef de Jeune Afrique, Vincent Hugeux, grand reporter au service Monde de L'Express, Raoul Mbog, journaliste à Slate Afrique, et Jean-Marie Charon, sociologue, spécialisé dans l'étude des médias et du journalisme, ingénieur d'études au CNRS.