Publicité

L'expérience de guerre de John Ford, Samuel Fuller et George Stevens

Par

Pendant la Seconde Guerre mondiale, deux cinéastes confirmés, John Ford et George Stevens, se sont vus confier une mission inédite : filmer la guerre et ses « atrocités » de manière telle que leurs images puissent, le moment venu et le cas échéant, servir de preuves judiciaires. Ils ont été rejoints par un jeune journaliste, un combattant, Samuel Fuller, que la guerre va transformer en réalisateur. Cette histoire pose quelques questions essentielles et toujours d’actualité : Quelle est la bonne distance pour filmer ? La caméra peut-elle agir comme une protection devant une violence de guerre ? Où place-t-on le spectateur pour éviter les effets de sidération ?

Une conférence de Christian Delage, historien, directeur de l’Institut d’Histoire du temps présent (CNRS), est également réalisateur. Son dernier film, "De hollywood à nuremberg : John Ford, Samuel Fuller, George Stevens" a obtenu une Étoile de la SCAM en 2013.