Publicité

L'histoire politique de l'affaire Dreyfus

Par
La dégradation d'Alfred Dreyfus illustrée dans l'édition du 13 janvier 1895 du "Petit Journal"
La dégradation d'Alfred Dreyfus illustrée dans l'édition du 13 janvier 1895 du "Petit Journal"
- Wikimedia Commons

La dimension politique de l'affaire Dreyfus a rarement été abordée. Or, derrière l'affrontement entre dreyfusards et antidreyfusards se joue une partie décisive au sein du camp républicain. En outre, l'attitude de l'opinion publique semble avoir été plus nuancée que l'historiographie ne l'estime.

Arrêté en 1894, le capitaine Alfred Dreyfus est accusé de haute trahison et “d’intelligences avec une puissance étrangère”, en l’occurrence l’Allemagne. Alors qu’il ne cesse de clamer son innocence, il est jugé coupable par le Conseil de Guerre en décembre 1894. Condamné à perpétuité, il perd ses insignes militaires le 5 janvier 1905 dans la cour des Invalides avant d’être déporté à l’île du Diable.

J’ai lu quelques extraits de l’histoire de l’Inquisition au Moyen Âge. Il y a heureusement quelques progrès depuis cette époque, mais que d’efforts encore pour que l’iniquité et l’injustice, je ne dis pas cessent, car tant qu’il y aura des hommes, il y aura lutte entre la conscience et les passions ou les ­intérêts, mais diminuent. Grattez le vernis de civilisation dont les siècles nous ont couverts, et l’homme primitif ­reparaît. Il n’y a qu’à voir ce qui se passe dans les expéditions coloniales. Alfred Dreyfus

Publicité

En tant qu'affaire judiciaire et militaire, l'affaire Dreyfus a fait l'objet de travaux abondants. En revanche, la dimension proprement politique, voire politicienne, de la crise a rarement été abordée en elle-même. Or, derrière l'affrontement entre dreyfusards et antidreyfusards se joue une partie décisive au sein du camp républicain. En outre, l'attitude de l'opinion publique, pour autant qu'on puisse l'apprécier, semble avoir été beaucoup plus nuancée et moins manichéenne que l'historiographie ne l'estime.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une conférence enregistrée en novembre 2016.

Bertrand Joly, professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Nantes, spécialiste en histoire politique de la France (XIXe-XXe siècles).

52 min
29 min