Publicité

La Déclaration universelle des droits de l'homme, lue par Sylvie Granotier

Sylvie Granotier
Sylvie Granotier
© Radio France - Capture d'écran / France Culture

Ce lundi 10 décembre 2018, de 8h à 20h, les lectures de l'auteure, actrice et scénariste Sylvie Granotier ponctuent une journée spéciale pour le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Le 10 décembre 1948, les représentants de 48 nations ont signé la Déclaration universelle des droits de l'homme dans le théâtre du Palais de Chaillot à Paris. Pour commémorer et réfléchir cet événement, France Culture vous invite à une journée d'émissions spéciales, ponctuée par les lectures fortes et engagées de Sylvie Granotier des articles 1 à 27 de ce texte fondateur qui porte les droits fondamentaux des hommes et des femmes. 

Articles 1 et 2 : "Tous les êtres humains naissent libres et égaux"

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. Article 1

Publicité

Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés (...) sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance. Article 2

Sylvie Granotier - Articles 1 et 2 de la Déclaration universelle des droits de l'homme

55 sec

La lecture de ces deux premiers articles est à retrouver dans L'Invité des Matins, qui reçoit Alexandre Tcherkassov, de l'ONG russe Memorial, et François Croquette, ambassadeur de France pour les droits de l’homme, pour évoquer l’état d’avancement actuel des droits de l’homme en France et dans le monde.

Articles 3, 4, 5, 6 et 7 : "Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi"

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. Article 3

Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique. Article 6 

Sylvie Granotier - Articles 3, 4, 5, 6 et 7 de la Déclaration universelle des droits de l'homme

55 sec

Articles 8, 9 et 10 :  "Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé"

Toute personne a droit à un recours effectif devant les juridictions nationales compétentes contre les actes violant les droits fondamentaux qui lui sont reconnus par la Constitution ou par la loi. Article 8 

Sylvie Granotier - Articles 8, 9 et 10 de la Déclaration universelle des droits de l'homme

38 sec

La lecture des articles 8, 9 et 10 est à retrouver dans La Fabrique de l'histoire consacrée toute cette semaine à l'histoire des déclarations des droits de l'Homme. Emmanuel Laurentin s'entretient ce 10 décembre avec Valentine Zuber, historienne, directrice d'études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (PSL), spécialiste de la laïcité et des droits de l'homme.

Articles 15 et 18 : "Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion"

Nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité. Article 15 

Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction. Article 18

Sylvie Granotier - Articles 15 et 18 de la Déclaration universelle des droits de l'homme

52 sec

Articles 19 et 20 : "Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression"

Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions. Article 19 

Toute personne a droit à la liberté de réunion et d'association pacifiques. Article 20 

Sylvie Granotier - Articles 19 et 20 de la Déclaration universelle des droits de l'homme

30 sec

Ces articles 19 et 20 de la Déclaration universelle des droits de l'homme étaient à entendre dans CulturesMonde, qui s'interroge sur le bilan de ce texte fondamental, 70 ans après. Aujourd'hui encore, ces droits sont loin d'être systématiquement appliqués. Alors peut-on parler d'échec de la DUDH ?

Article 21 : "La volonté du peuple est le fondement de l'autorité des pouvoirs publics"

Toute personne a le droit de prendre part à la direction des affaires publiques de son pays, soit directement, soit par l'intermédiaire de représentants librement choisis. Article 21 

Sylvie Granotier - Article 21 de la Déclaration universelle des droits de l'homme

35 sec

Article 22 : "Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale"

Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale ; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité, grâce à l'effort national et à la coopération internationale, compte tenu de l'organisation et des ressources de chaque pays. Article 21 

Sylvie Granotier - Article 22 de la Déclaration universelle des droits de l'homme

25 sec

Article 25 : "Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé"

La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciale. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale. Article 25 

Sylvie Granotier - Article 25 de la Déclaration universelle des droits de l'homme

47 sec

Article 26 : "Toute personne a droit à l'éducation"

L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Article 26 

Sylvie Granotier - Article 26 de la Déclaration universelle des droits de l'homme

51 sec

Article 27 : "Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté"

Chacun a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l'auteur. Article 27 

Sylvie Granotier - Article 27 de la Déclaration universelle des droits de l'homme

25 sec

L'écrivaine Sylvie Granotier lit l'article 21 de la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 :