Publicité

La décroissance : scénario pour une transition écologique réussie ?

Par
© Ted van den Bergh / Unsplash
© Ted van den Bergh / Unsplash

Face aux métropoles, le concept de « biorégion » est avancé comme une solution de transition urbaine. Le tenant de la pensée « biorégionale » est l'historien Kirkpatrick Sale.

Les biorégions sont basées sur l’idée d’autosuffisance territoriale, de sobriété, et d'équilibre entre les implantations humaines et les capacités de charge des écosystèmes. Ce concept a été développé dans les années 1970 en Californie et remis au goût du jour par le géographe italien Alberto Magnaghi. Pour réinventer la ville, il propose la « biorégion urbaine ». Selon lui, les agglomérations doivent être autogérées, autonomes, interconnectées et centrées sur la question de redimensionnement des échelles de vie. Il est en faveur d'un territoire réhabité non par des consommateurs de flux mais par des coproducteurs.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Agnès Sinaï, journaliste, enseignante à Sciences Po et fondatrice de l'Institut Momentum

Publicité

Benoît Thévard, ingénieur et membre administrateur de l'Institut Momentum

Aurélie Luneau, animatrice et productrice de l'émission De cause à effets le magazine de l'environnement (France Culture)

En savoir plus : Territoires en transition : l’inévitable réinvention ?