Publicité

La France en deuil

Par

Pendant une minute ce midi, la France s'est recueillie dans le silence pour rendre hommage aux 129 morts et 352 blessés des attentats de vendredi. Avant une autre minute de silence au Congrès, à Versailles. Ce mardi encore, le pays est officiellement en deuil.

Minute de silence au Trocadéro, à Paris, le 16 novembre 2015
Minute de silence au Trocadéro, à Paris, le 16 novembre 2015
© Reuters - Philippe Wojazer

C'est une première dans l'histoire de la Ve République : un deuil national de trois jours. Les drapeaux sont mis en berne sur les édifices publics, y compris à l'étranger. Et une minute de silence a eu lieu partout ce lundi, à midi. En particulier dans les établissements scolaires, avec des échanges entre professeurs et élèves. Mais contrairement aux tueries de janvier dernier, aucun incident ne serait à déplorer. Catherine Duthu s'est rendue dans un collège des Hauts-de-Seine, où les enseignants et la direction se disent fiers de leurs élèves :

Écouter

2 min

Écoutez également ce reportage en amont de Marie-Pierre Vérot , avec un professeur de philosophie :

Publicité

Avec aussi l'émission "Rue des écoles" à ce sujet

Écoutez enfin l'hommage des musiciens de Radio France, après la minute de silence :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Et dès ce week end, malgré l'état d'urgence que nous vous expliquons ici, de nombreux hommages plus ou moins importants ou officiels ont eu lieu avant dans tout le pays.

Cérémonie d'hommage aux victimes des attentats de Paris et de Saint-Denis à Notre-Dame de Paris le 15 novembre 2015
Cérémonie d'hommage aux victimes des attentats de Paris et de Saint-Denis à Notre-Dame de Paris le 15 novembre 2015
© Radio France - Rémi Ink

Ce dimanche, à Paris, une messe a par exemple eu lieu en fin d'après midi à Notre-Dame. La cathédrale était pleine, avec de très nombreux anonymes et des personnalités comme la maire de Paris, Anne Hidalgo, les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat, Claude Bartolone et Gérard Larcher, le ministre de la défense, Jean-Yves le Drian et les anciens Premiers ministres François Fillon, et Alain Juppé, ainsi que l'ancien chef de l'état Valéry Giscard d'Estaing. Rémi Ink a assisté à cette cérémonie :

Écouter

2 min

Et voici en images ces hommages dans toute la France :

Fleurs en hommage aux victimes des attentats de Paris, place de la République, le 15 novembre 2015
Fleurs en hommage aux victimes des attentats de Paris, place de la République, le 15 novembre 2015
© Radio France - Valérie Crova

Recueillement devant les lieux des tueries, avec notamment des dizaines de roses rouges, mais aussi dans d'innombrables foyers, avec des bougies dans la nuit. En témoignent toutes celles que vous nous avez postées :

Retrouvez tous nos articles et programmes sur ces attaques terroristes ici

De New York à Rio, de Jérusalem à Stockholm ou de Moscou à Toronto, des monuments du monde entier ont aussi brandi dans la nuit les couleurs bleu, blanc, rouge :

Et après la solidarité, avec #porteouverte et #rechercheParis, les réseaux sociaux ont aussi changé de profil. Il y a le "Peace for Paris", de l'artiste nantais Jean Jullien, partagé et adopté des milliers de fois. Ainsi que des dizaines d'autres dessins à découvrir ici. Facebook s'est lui paré également de bleu, blanc, rouge, via un filtre d'hommage proposé à ses utilisateurs pour leur photo de profil.

Profil Facebook de soutien à la France et aux Parisiens
Profil Facebook de soutien à la France et aux Parisiens