Publicité

La France et ses musées : mises en perspectives européennes

Par
En 2014, le musée le plus fréquenté en France est le musée du Louvre
En 2014, le musée le plus fréquenté en France est le musée du Louvre
© Radio France - BERNARD JAUBERT

Carte. Enjeu de prestige et d'économie du tourisme, les grands musées français figurent parmi les plus fréquentés du monde. Comment la politique muséale de la France se situe par rapport à celle de ses voisins ? Cartes et graphiques à l'occasion des journées européennes du patrimoine.

Avec ses 1.000 musées, la France se situe juste au-dessus de la moyenne européenne par habitant

Circulez dans la carte, qui est dynamique, passez ou cliquez sur les pays pour obtenir des précisions sur le nombre de musées pour 100.000 habitants, les musées à plus de 5.000 entrées par an, le nombre de ceux qui emploient au moins une équipe spécialisée, et de ceux qui publient au moins un catalogue par an :

Source : European Group on Museum Statistics

Publicité

2 fois plus de visiteurs se déplacent dans les musées en France qu'en moyenne en Europe

Circulez dans la carte, passez ou cliquez sur les pays pour obtenir des précisions sur le nombre de musées pour 100.000 habitants, le nombre moyen de visites par musées, les dépenses par habitant et les dépenses publiques pour 100.000 habitants (quand les données ont été fournies par les pays) :

Source : European Group on Museum Statistics

- Les musées d’Île-de-France (11 % des musées de France) concentrent 59 % de la fréquentation. Cinq musées totalisent 39 % de la fréquentation totale :

- Le nombre d’entrées gratuites a presque doublé en dix ans. Les sept musées ayant accueilli plus d’un million de visiteurs ont attiré près de 10 millions de visites gratuites, soit plus d’un tiers de leur fréquentation.

Les 10 expositions blockbuster de 2014 :

Pour créer l'événement, les grands musées nationaux organisent des expositions temporaires "blockbuster", qui attirent les foules : les dix expositions temporaires les plus fréquentées ont réalisé 4,2 millions d’entrées ; trois d'entre elles ont séduit plus de 500 000 visiteurs :

  1. Van Gogh / Artaud. Le suicidé de la société. Musée d’Orsay (mars 2014 – juillet 2014) : 654 291 visiteurs
  2. Niki de Saint Phalle. Grand Palais (septembre 2014 – février 2015) : 588 730 visiteurs
  3. Mille milliards de fourmis. Universcience - Palais de la découverte (octobre 2013 – août 2014) : 510 000 visiteurs
  4. Henri Cartier-Bresson. Musée national d’art moderne (février 2014 – juin 2014) : 424 535 visiteurs
  5. Star Wars Identities. Cité du cinéma (février 2014 – juin 2014) : 400 000 visiteurs
  6. Carpeaux (1827-1875), un sculpteur pour l’Empire, Musée d’Orsay (juin 2014 – septembre 2014) : 373 170 visiteurs
  7. Marcel Duchamp, la peinture même. Musée national d’art moderne (septembre 2014 – janvier 2015) : 358 733 visiteurs
  8. Gustave Doré (1832-1883). L’imaginaire au pouvoir, Musée d’Orsay (février 2014 – mai 2014) : 304 801 visiteurs
  9. Donation Florence et Daniel Guerlain, Musée national d’art moderne (octobre 2013 – avril 2014) : 286 697 visiteurs
  10. Hokusai. Grand Palais (octobre 2014 – janvier 2015) : 285 174 visiteurs

Source : Ministère de la Culture et de la Communication, chiffres clés 2016.

Si elles assurent un public nombreux et renouvelé, ces grosses productions coûtent cher. La France se situe dans la moyenne des coûts par tête des pays européens.

NB : Un musée, selon la définition du Conseil international des musées (ICOM), est une institution non-commerciale permanente au service de la société et de son développement, ouverte au public, qui acquiert, conserve, étudie, communique et expose, à des fins d'études, d'éducation et de plaisir, la preuve matérielle de l'homme et de son environnement. Seuls les sites sont pris en compte et non les unités administratives.