La littérature pour réparer le monde

Publicité

La littérature pour réparer le monde

Par
La littérature pour réparer le monde
La littérature pour réparer le monde
© Getty - Saksit Kuson / EyeEm

L’écriture comme thérapeutique, comme clinique du monde social, ou comme instrument de développement personnel, la littérature contemporaine se veut désormais non une fin en soi, mais un dispositif destiné à opérer sur les consciences et les cœurs.

L’idée d’une fonction réparatrice de l’écriture et de la lecture, la promesse d’une littérature qui guérirait, qui soignerait, qui aiderait, qui sauverait, ou du moins, qui "ferait du bien" a fait retour dans une littérature française contemporaine. Celle-ci a l’ambition de prendre soin du moi, mais aussi des individus fragiles, des oubliés de la grande histoire, des communautés ravagées, de nos démocraties inquiètes, en offrant à chacun la possibilité d’inventer sa propre forme de vie. C’est sur cette transformation de la  littérature au XXIe siècle que nous voudrions réfléchir.

Tout de même la littérature est une affaire sérieuse, pour un pays, elle est, au bout du compte, son visage. Louis Aragon

Publicité

Une rencontre enregistrée en octobre 2019, dans le cadre du Forum du CNRS organisé à la Cité de sciences et de l'industrie à l'occasion de ses 80 ans.

Alexandre Gefen, chercheur en lettre

Minh Tran Huy, romancière.

En savoir plus : Que peut la littérature?
Le Journal des idées
5 min