Publicité

LA MASTER CLASS DE FRANCIS FORD COPPOLA

Le scénario, l’inspiration, les acteurs, les influences, le cinéma en direct, le noir et blanc, la famille Coppola, Coppola producteur, « Le Parrain », autant de sujets abordés dans cette master class magistrale, pour tenter de pénétrer un tant soit peu dans la « Fabrique » du cinéma de Francis Ford Coppola.

CC Daniel Mobilia / Flickr

Publicité

Issu d’une famille d’artistes d’origine sicilienne, Francis Ford Coppola débute au cinéma aux côtés de Roger Corman avant de signer ses premières oeuvres, parmi lesquelles "Dementia 13" en 1963, "La Vallée du bonheur" en 1968 ou encore "Les Gens de la pluie" en 1969. Cette même année, il fonde, avec George Lucas, les studios American Zoetrope. Son premier grand succès, il l’obtient en 1970 avec "Patton", Oscar du meilleur scénario original. Mais son statut de grand cinéaste n’est reconnu qu’après la réalisation des deux premiers volets de la saga des Corleone sur la mafia italo-américaine, récompensés par l’Oscar du meilleur film et celui du meilleur réalisateur pour "Le Parrain 2".

En 1974, Coppola signe le remarquable "Conversation secrète", film d’espionnage qui surgit sur les écrans en plein Watergate, récompensé par la Palme d’or du Festival de Cannes. Les années qui suivent sont consacrées à la démentielle aventure d’"Apocalypse Now", transposition dans le cadre de la guerre du Vietnam du récit de Joseph Conrad, “Au coeur des ténèbres”. La production du film engloutit plus de 30 millions de dollars, un typhon ravage le décor, Martin Sheen est victime d’une crise cardiaque, Brando arrive obèse sur le tournage. Coppola lui-même perd pied et devient le sujet de crises mystiques. Présenté à Cannes en 1979, le film est couronné d’une Palme d’Or. Les échecs commerciaux des films suivants (Coup de coeur et Cotton Club) mettent Coppola dans de sérieuses difficultés financières qui l’obligent à répondre à des commandes (Captain Eo pour Disney) et à se consacrer à la production. Les années 90 sont marquées par les succès du "Parrain 3" et de "Dracula". Après une parenthèse de dix ans, Coppola fait son retour derrière la caméra avec des projets plus personnels tournés loin des États-Unis : "L’Homme sans âge" (2007) et "Tetro".

Une master class animée par Pascal Mérigeau, journaliste au "Nouvel Observateur".

x
x
© Radio France

Pour aller plus loin...

Voir toutes les conférences du Forum des images.