Publicité

La mobilité du futur doit-elle refléter nos désirs ?

Par
La mobilité du futur
La mobilité du futur
© Getty - fototrav

Nos désirs de voyage, d’efficacité et de vitesse sont-ils aussi assouvis qu’il n’y paraît ? Tout est fait pour que les frustrations soient éloignées du consommateur. Derrière cette question du désir et de la mobilité, c’est un choix de société qui se dessine. Pour un bien ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Dans le cadre de la programmation Off de "Futur en Seine", le Mouton Numérique vous propose de prendre le large. Les vacances sont déjà là : avion, train, Uber, nos transports sont accessibles en un clic, en format de poche, rien de plus facile ! Il suffit de vouloir, pour pouvoir. Les vieux rêves refont surface, le numérique nous permet de sillonner la planète au gré de nos envies, et on nous promet déjà voyages interstellaires et voyages dans des trains supersoniques ! Pourtant, derrière cette mobilité qui se veut toujours plus fluide, que se cache-t-il ?

Un débat enregistré en juin 2017.

Publicité

Sophie Lacour, docteure en Sciences de l’Information et Communication, chercheure, consultante et experte en prospective touristique

Eric Vidalenc, responsable du Pôle transition énergétique à la Direction Régionale Hauts-de-France de l’Agence de l’environnement et la maîtrise de l’énergie (ADEME).

ALLER PLUS LOIN : l'article paru dans "Le Monde" : "Plongée iconoclaste dans le monde merveilleux de la mobilité du futur"