Publicité

La Nuit rêvée de Mona Ozouf par Christine Goémé (nuit du samedi 4 au dimanche 5 avril 2015)

Par

D'abord il y a ce qu'elle aime : le lieu d'où elle vient... Là où elle découvre que dans la solitude on a - au moins - deux interlocuteurs : la mer et les rochers. La Bretagne.... la Bretagne et ses poètes : Georges Perros, dont elle connait par cœur un nombre certain de poèmes ; la Bretagne et ses romanciers : Louis Guilloux qu'elle a connu, adolescente, à Saint-Brieuc... Renée Guilloux, l'épouse de Louis, a été son professeur de Français... Elle était tellement enthousiasmante qu'on avait envie d'aller encore plus loin, vers d'autres horizons, c'est à dire vers d'autres livres... ceux des Russes par exemple, et des Anglais...

Et ce que la petite Mona a appris là marquera toute sa vie.

Publicité

Puis, il y a aujourd'hui l'aventure prestigieuse du "Quarto "...." De Révolution en République ", qui reprend les grands textes qui scandent son itinéraire d'historienne, son travail sur la Révolution française et la République....

Philosophe de formation (elle fut professeur de khâgne), elle change de discipline grâce à François Furet qui lui présente ce qui devient ses deux passions : l'Histoire et un de ses plus chers amis, Jacques Ozouf.

Mais, comme nous l'entendrons, dans la deuxième partie de sa Nuit Rêvée , Mona Ozouf aime la littérature....Nous reparcourrons quelques unes de ses chroniques consacrées à la littérature qui furent écrites pour le Nouvel Observateur . Rassemblées dans "La cause des livres " (en poche chez Gallimard), elle y parle aussi bien de Valery Larbaud, dont nous entendrons une des nouvelles qui composent "Les Enfantines ", que des correspondances d'écrivains, qu'elle aime, car "ils y racontent leur atelier"; et seront lues cinq lettres de Flaubert à Louise Colet...

Mais l'écrivain qu'elle aime le plus, celui auquel elle est la plus fidèle, est Henry James. Elle lui a consacré plusieurs articles et un livre ("La muse démocratique ")... On entendra donc deux extraits de deux des grands romans de James, "Portrait de femme " et "Ce que savait Maisie ".

A la fin de sa* Nuit* , c'est des Grands Hommes et Femmes qu'elle nous parle....Et elle nous explique pourquoi il est bon que la Patrie leur soit reconnaissante...

Belle énergie, vive intelligence... quelle figure attachante que celle de Mona Ozouf !

Mona Ozouf
Mona Ozouf
© Radio France - virginie mourthé

**00:00 - 00:43 **

La Nuit rêvée de Mona Ozouf - Entretien 1/3

Par Christine Goémé

Réalisation Virginie Mourthé

1ère diffusion : 05/04/2015

**00:43 - 02:13 **

Nuits magnétiques - Hommage à Georges Perros

Par Jean Daive et Bruno Sourcis

1ère diffusion : 27/01/1978

**02:13 - 02:43 **

La vie entre les lignes - Louis Guilloux 1/15 : Compagnons

Par Patrice Galbeau

Avec Louis Guilloux

Réalisation Evelyne Frémy

1ère diffusion : 06/06/1977

**02:43 - 03:38 **

**1789-1799 l'invention de la démocratie moderne **

Les révolutionnaires et la terreur

Par Pascale Werner

Avec François Furet

Réalisation Arlette Dave

1ère diffusion : 02/09/1989

**03:38 - 03:48 **

Heure de culture française - Anniversaire : 1753 : Naissance de Vergniaud

Par Radiodiffusion Télévision Française (RTF)

Avec Timmory

1ère diffusion : 02/06/1953

**03:48 - 04:22 **

La Nuit rêvée de Mona Ozouf - Entretien 2/3

Par Christine Goémé

Réalisation Virginie Mourthé

1ère diffusion : 05/04/2015

**04:22 - 05:07 **

L'art de la nouvelle - Enfantines : Devoirs de vacances

De Valery Larbaud

Lecture par Inès Nazaris

1ère diffusion : 29/04/1956

**05:07 - 05:37 **

**Lecture du soir - Lettres à Louise Colet : **

1ère, 2ème, 3ème, 4ème et 5ème émissions

De Gustave Flaubert

Lecture par Fabrice Luchini

1ère diffusion : du 23 au 27/09/2013

**05:37 - 06:22 **

**Fictions : **

Portrait de femme, 22

D'Henry James

Adaptation Denise Bonal

Traduction Philippe Neel

Réalisation Jean-Jacques Vierne

1ère diffusion : 24/05/1983