La poésie, c'est quoi ? Pour Cocteau, Sarraute, Senghor...

Publicité

La poésie, c'est quoi ? pour Cocteau, Sarraute, Senghor...

Par

Archives | Le Printemps des poètes débute ce 9 mars, et on s'interroge : quelle est cette chose indéfinissable qu'est la poésie ? Senghor, Sarraute, Saint-John Perse, mais aussi MC Solaar ou Charles Trenet donnent leur définition. Et pour vous, c'est quoi, la poésie ?

Alors que commence le Printemps des poètes, on s'interroge : qu'est-ce que c'est, au fond, la poésie ? Les plus grands poètes donnent leurs éléments de réponse, forcément subjectifs, trouvés dans les pépites de l'INA. 

Léopold Sédar Senghor, 1983

Publicité

Les Peuls du Sénégal définissent la poésie : "des paroles plaisantes au cœur et à l’oreille." En Afrique, la poésie est l’art le plus complet. C’est le langage le plus expressif  qui passe par les sens pour aller jusqu’à l’âme.

Andrée Chedid, 1979

Pour moi  la poésie n’est pas quelque chose de coupé de la vie, c’est la pleine réalité. Enfin c’est la réalité qui comprend l’existence et cette essence de vie qui frémit au fond de nous.

Abd al Malik, 2006

Tu m’as appris à dire je suis tu m’as dit : "le noir, l’arabe, le blond ou le Juif sont à l’homme ce que les fleurs sont à l’eau."

Saint-John Perse, 1960

Poésie, sœur de l’action et mère de toute création. Elle est l’animatrice du songe des vivants et la gardienne la plus sûre de l’héritage des morts.

Roger Vrigny, 1973 

La poésie c’est la création de langage. Créez du langage et vous serez poète, un point c’est tout.

Louis Aragon, 1959

"J’inventerai pour toi la rose

sous le porche des amants

qui n'ont point d'autre lit

que leurs bras."

Michel Butor, 1997 

Évidemment les poètes ce sont des gens qui travaillent sur les mots et qui les maintiennent en vie alors que les mots dans la vie quotidienne, dans la conversation quotidienne s’endorment, se sclérosent.

Pierre Seghers, 1969

La poésie c’est quelque chose que l’on a sur le cœur. Je crois qu’un poème est une œuvre d’art et il n’y a pas d’œuvre d’art sans nécessité de connaissance réelle d’un langage, c’est une matière un langage. J’aime aussi une certaine musique, un mouvement, une respiration dans le vers, dans le langage.

Mc Solaar, 1992

Par exemple, quand je dis : "Les salauds salissent Solaar cela me lasse mais laisse laisse salire Solaar sur ce salut." Ben là c’était essayer quand même d’écrire proprement, de faire une discipline rap français pur.

Nathalie Sarraute, 1995

Le propre de la poésie s’attache à rendre une sensation.

Grand Corps Malade, 2015 

Pour moi la poésie c’est peut-être le fait de nous décrire, de décrire notre vie, notre quotidien mais comme si on le décalait un petit peu en le mettant en mot avec un ordre de mot qui change de ce qu’on fait d’habitude. On essaye de rendre jolies des choses qui pourtant nous sont très proches et très communes.

Hervé Bazin,  1972 

La poésie m’est nécessaire. C’est ma zone de gratuité, c’est ma zone de pleine liberté. Le roman vous impose un compte rendu vous enferme dans le réel et dans l’extérieur, alors que la poésie ce n’est pas un ramassage autour de vous, c’est un ramassage intérieur, c’est une découverte constante.

Pierre Reverdy, 1968 

Elle s’allège de son poids de terre et de chair, s’épure et se libère de telle sorte qu’elle devient de souffrance pesante du cœur, jouissance ineffable d’esprit c’est ça la poésie.

Jean Cocteau, 1960

Et bien c’est le mariage du conscient et de l’inconscient  et de ces noces terribles et bizarres naissent des monstres qui sont les œuvres, monstres quelquefois exquis. 

Charles Trenet, 1966

Je crois que la poésie c’est des rêves de bonne qualité c’est l’art de rêver et de faire rêver aussi. Dans le fond la poésie est un fluide qui ne s’échange qu’entre poètes mais tout le monde est poète.