Publicité

La Présidentielle intéresse (enfin) les réseaux sociaux

Par
Nombre de messages évoquant l'élection présidentielle la semaine passée (source Backbone consulting)
Nombre de messages évoquant l'élection présidentielle la semaine passée (source Backbone consulting)

Le cabinet Backbone Consulting scrute les messages politiques sur les réseaux sociaux. Et il note un intérêt croissant pour l’élection présidentielle, à bientôt deux mois du premier tour.

Le cabinet Backbone Consulting, spécialisé dans la "stratégie réputationnelle" et la gestion de l’opinion, a pour cette élection présidentielle 2022 mis en place un baromètre de surveillance des réseaux sociaux, en France et en français. Toutes les plateformes sont scrutées : Twitter, Facebook, Twitch, TikTok, Instagram et YouTube. Cet outil permet aux sondeurs de cette société de mesurer notamment les taux d’adhésion par candidats, et de voir monter sur les réseaux sociaux les thèmes et les sujets qui intéressent les Français. 

En ce début de mois de février et alors que le premier tour de l’élection présidentielle est dans bientôt deux mois (le 10 avril), la présidente de Backbone Consulting, Véronique Reille Soult, note que la campagne, enfin, commence à monter dans les conversations :

Publicité

On peut maintenant dire, significativement, que la campagne commence à prendre. Clairement, elle s’inscrit dans le paysage. Sur l’ensemble des réseaux sociaux, nous avons recensé au mois de janvier 1,2 millions de messages évoquant le scrutin présidentiel. Un volume en hausse de 9% si l’on compare avec décembre (1,1 millions de mentions). Et un volume beaucoup plus important qu’au mois de novembre, où là, clairement, la campagne présidentielle n’était pas encore un sujet largement commenté (645 000 mentions seulement).

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Le sujet qui monte : le troisième âge

Parmi les sujets qui suscitent de nombreux commentaires sur les différents réseaux sociaux, l’autonomie et le placement en établissement spécialisé des personnes âgées. La thématique a commencé à monter après les révélations du journaliste Victor Castanet sur l’entreprise Orpéa. Son livre, Les Fossoyeurs, révélations sur le système qui maltraite nos aînés (Fayard), a provoqué une onde de choc :

Il y a eu une première phase d’émotion et de réactions à vif. Mais maintenant, sur les réseaux sociaux, notamment Facebook, on peut lire aussi de très nombreux témoignages de gens directement concernés. Et c’est toujours un moment de bascule lorsque vous passez de l’émotion générale suscitée par un sujet difficile, à une émotion personnelle. Beaucoup de ces posts interpellent directement les politiques, et exigent des solutions et des réponses. Les candidats à la Présidentielle ont tout intérêt à se positionner rapidement sur ce sujet

Un intérêt modéré pour la Primaire populaire

Le 30 janvier dernier, Christiane Taubira est arrivée en tête de la Primaire populaire, qui a réuni 390 000 votants. Mais avec 60 000 mentions recensées en janvier sur les réseaux sociaux, cette primaire ne semble pas avoir susciter de véritable engouement. En revanche, l’officialisation de la candidature à l’élection présidentielle de l’ancienne ministre de la Justice a été largement commentée : 530 000 mentions en janvier. Et sur ces deux derniers mois (décembre et janvier), c’est une publication de la même Christiane Taubira qui a été le message politique le plus viral sur Internet : sa vidéo publiée le 17 décembre (dans laquelle elle disait envisager de se présenter à l’élection présidentielle) a été vue quasiment 1,5 million de fois. Elle a cumulé 20 000 retweets et 39 000 mentions "like".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Mais celui qui à gauche suscite le plus de commentaires et de réactions sur la toile reste Jean-Luc Mélenchon : 825.000 messages sur la même période, avec un pic constaté le 27 janvier après son intervention dans l’émission "Face à Baba" sur la chaîne C8 avec Cyril Hanouna, et lors de laquelle il a débattu avec Éric Zemmour. 

À droite, la candidate LR Valérie Pécresse enregistre une forte progression de sa visibilité sur les réseaux sociaux avec ces deux derniers mois plus d’un million de mentions, soit une augmentation de 780%.

La Présidentielle, bien sûr, ne se joue pas entièrement sur les réseaux sociaux. Mais pour tous les candidats, être présent sur ces différentes plateformes est de plus en plus une priorité. 

> Découvrez notre dossier "2022 : une présidentielle sur les réseaux sociaux"