Publicité

La Réforme en Normandie au XVIe siècle: genèse, dynamiques et spectre social

Par
Luc Daireaux au CCIC de Cerisy - 2018
Luc Daireaux au CCIC de Cerisy - 2018
- CCIC Cerisy

La Réforme a bouleversé la vie de l’Europe au XVIe siècle, incitant les citoyens à soutenir ou bien à combattre la nouvelle religion. La Normandie, terre de protestantisme, s’est alors imposée comme une interface majeure entre les pays germaniques, l’Angleterre, la Suisse et les Pays-Bas...

Cette communication a été enregistrée dans le cadre du colloque intitulé La Réforme en spectacles qui  s’est tenu au Centre Culturel International de Cerisy  du 30 mai au 3 juin 2018, sous la direction de Charlotte  BOUTEILLE-MEISTER, Emmanuel BURON, Fabien CAVAILLÉ, Estelle DOUDET et  Denis HÜE.

Luc Daireaux est professeur agrégé et docteur en histoire, chercheur  associé au laboratoire HisTeMé ("Histoire, territoires, mémoires",  ex-CRHQ) de l’Université Caen Normandie. Il revient sur les origines et le développement de la Réforme  protestante au XVIe siècle à la lumière des travaux historiographiques  les plus récents. L'auteur s'attarde d’abord sur la précocité et  l’ampleur des mouvements hétérodoxes en Normandie, mouvements apparus  dès les années 1520. Il insiste sur la transition complexe qui conduit à  l’épanouissement d’un protestantisme de type calviniste. C’est au  tournant des années 1550 et 1560 que des Églises réformées sont  "dressées" autour de pasteurs et consistoires. L’apogée numérique de la  Réforme prend rapidement fin avec le début des guerres de Religion  (1562) et les secousses de la seconde moitié du XVIe siècle. La  Normandie protestante touche un large spectre social, des élites  nobiliaires, il est vrai de plus en plus réticentes, jusqu’aux artisans,  et s’épanouit dans les milieux urbains (avec quelques bastions comme  Alençon, Saint-Lô, Caen, Rouen ou Dieppe) comme dans les campagnes  (Bocage et pays de Caux).

Publicité

La Réforme en Normandie au XVIe siècle, par Luc Daireaux

34 min