Publicité

La "théorie du contrat" distinguée par le Nobel d’économie

Par
Le Finlandais Bengt Holmström, à gauche, et l'Américano-britannique Oliver Hart, à droite. Tous deux enseignent aux Etats-Unis
Le Finlandais Bengt Holmström, à gauche, et l'Américano-britannique Oliver Hart, à droite. Tous deux enseignent aux Etats-Unis
© Maxppp - Jussi Nukari / Lehtikuva / AFP / EPA/ CJ Gunther

Le prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel est allé ce lundi à l'Américano-Britannique Oliver Hart et au Finlandais Bengt Holmström. Leurs travaux explorant les contrats ont trouvé de multiples applications, depuis les assurances jusqu'aux Constitutions.

Ces chercheurs ont "développé la théorie du contrat, un cadre exhaustif d'analyse des multiples aspects du contrat, comme la rémunération des dirigeants basée sur leur performance, les franchises ou les copayeurs dans les assurances, ou encore la privatisation de secteurs publics", a motivé le jury.
De la micro économie avec notamment pour matière première "la théorie de l'information" : un contractant dispose-t-il de davantage d'information que l'autre, par exemple ? Écoutez les précisions d'Anne-Laure Chouin :

Leur idée : fixer un cadre théorique pour analyser tout ce qui détermine qu'un contrat est différent d'un autre

1 min

Ce "champ fertile de recherche fondamentale" a permis selon l'Académie royale suédoise des sciences d'éclairer différentes questions comme :

Publicité
  • "Les fournisseurs de services publics, comme les écoles, les hôpitaux ou les prisons, doivent-ils appartenir au public ou au privé ?
  • Les enseignants, les personnels de santé, les gardiens de prison doivent-ils recevoir un salaire fixe ou indexé à leurs performances ?
  • Dans quelle mesure les dirigeants d'entreprise doivent-ils être payés via des programmes de primes ou de stock-options ?"

Conférence de presse avec Bengt Holmström depuis Stockholm

11 min

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Diplômé de l'université américaine de Princeton en 1974, Oliver Hart enseigne à Harvard, et Bengt Holmström, diplômé à Stanford, professe lui au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Bengt Holmström qui a cosigné en 2011 avec le Français Jean Tirole, Nobel en 2014, un livre sur la liquidité ("Inside and Outside Liquidity").

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

A lire : Le fameux marché mondial des PDG (Le Billet économique de Marie Viennot)

De la question du mode de rémunération. L'analyse de l'économiste Alexandre Delaigue, sur la base de l'exemple du journaliste.

1 min

Comme les cinq prix créés par Alfred Nobel, ce prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel, créée en 1968, s'accompagne d'une rétribution de 827 000 euros. Il marque une nouvelle fois une domination américaine en la matière : 56 récompenses sur un total de 78 lauréats ! Et certains continuent à le contester, comme deux chercheurs qui dans "The Nobel Factor" avancent qu'il a été créé pour battre en brèche la social-démocratie, et faire progresser la place donnée au marché.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Après la médecine, la physique, la chimie et la paix, le dernier Nobel 2016, révélé jeudi à Stockholm, sera celui de littérature.

© Visactu

A lire : l'économiste britannique Angus Deaton et son paradoxe, distingués en 2015