Publicité

La vie sans musique est une erreur

Par
La vie sans musique est une erreur
La vie sans musique est une erreur
© Getty - Westend61

Pourquoi, partout où il y a de la musique, il y a de l’humanité. Que dit la musique que la philosophie ne peut atteindre ?

Est-elle dans les choses ou en nous ? Pourquoi tous les êtres humains font-ils des images, des récits, des musiques ? Que nous disent du monde réel ces mondes imaginaires ?

Lorsque j’étais enfant, j’apprenais la "théorie musicale" dans de petits manuels (je ne sais pas s’ils existent encore) partagés en deux : le livret vert des questions et celui rouge des réponses. La première leçon de la première année était la suivante : "Qu’est-ce que la musique ?" ; et sur le livret rouge, il était écrit : "La musique est l’art des sons". Quel ne fut pas mon éblouissement, à l’âge de huit ans, en découvrant cette définition. Je ne sais pas si ce fut mon entrée dans la "théorie musicale", mais je crois que ce fut mon entrée en philosophie. Il y avait dans cet énoncé tout le pouvoir magique des formules définitionnelles. Elle concentrait en quelques mots simples le mystère des choses impalpables. Je n’ai guère changé d’opinion : la musique est bien l’art des sons.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Un entretien enregistré en 2015.

Francis Wolff, philosophe, professeur à l’École normale supérieure, auteur notamment de Socrate, Dire le monde, Philosophie de la corrida, et Pourquoi la musique ?

* Le titre fait référence à une citation de Friedrich Nietzsche : "La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil."

En savoir plus : La musique
29 min