Publicité

Laissez-vous hypnotiser par le Système Ribadier, et goûtez le délire orchestré par Feydeau !

Par
Le Système Ribadier
Le Système Ribadier
- © Brigitte Enguerand / Divergence : Agat Films

Culture Maison. France 5 poursuit son programme "Au théâtre chez soi" avec une pièce de Feydeau dans laquelle Laurent Lafitte se régale de jouer les salauds.

Arnaud Laporte, producteur de La Dispute et des Masterclasses, vous invite à découvrir ce vaudeville de Feydeau dans la mise en scène de Zabou Breitman pour la Comédie Française, pour voir jusqu’où ira le délire dans cet appartement bourgeois ! 

A découvrir sur France 5 ce dimanche soir, puis en replay sur le site de France Télévisions.

Publicité

Une mauvaise surprise post-mortem

Eugène Ribadier est le second mari d'Angèle, veuve Robineau, dont le premier mari avait trompé 365 fois sa femme en huit ans, consignant ses adultères dans un carnet qu’Angèle trouva après sa mort, ne découvrant qu’alors son infortune. Du coup, Angèle surveille de très près les activités de son deuxième époux, mais ne connaît pas le véritable secret de celui-ci. Surgit tout à coup Aristide Thommereux, tout juste arrivé d'un exil de plusieurs années à Batavia, où il était parti se reclure pour s’éloigner de celle qu’il aimait, Angèle, et qu’il ne se donnait pas le droit d’aimer, puisqu’elle était mariée alors à son ami Robineau…Les bases de ce vaudeville sont posées, nous n’en dirons pas plus, pour ne pas divulgâcher.

Hommage à Jean-Marie Stehlé

Le système Ribadier est une comédie en trois actes de Georges Feydeau représentée pour la première fois en novembre 1892. Cette mise en scène de Zabou Breitman que nous pouvons aujourd’hui découvrir sur petit écran -dans une réalisation de Vitold Krysinsky- a été donnée au Théâtre du Vieux Colombier, un théâtre qui a inspiré le décorateur Jean-Marie Stehlé. Celui-ci signait là son avant-dernier décor, emporté peu après par une longue maladie. Nous saisissons ainsi l’occasion de saluer la mémoire de cet artiste qui a notamment beaucoup travaillé avec Benno Besson et Matthias Langhoff, récoltant six Molières au cours de sa carrière, et qui s’aventura aussi dans le cinéma, où il fit même quelques apparitions, notamment dans Bon Voyage, de Jean-Paul Rappeneau, et dans Marie-Antoinette, de Sofia Coppola. 

C’est donc la rue du Four, avec la reconstitution de l’entrée du Vieux Colombier, que l’on découvre sur le plateau, avant que les murs ne pivotent, et que nous ne découvrions un intérieur bourgeois du début du XXème siècle, le salon des Ribadier, très exigu et surchargé de tentures, tapisseries et tableaux. On comprend que cet intérieur puisse rendre fou, et qu’Eugène cherche à s’en échapper autant que possible.

Des comédiens qui se régalent et nous régalent

Si cette pièce n’est vraiment pas la meilleure de son auteur, les comédiens, eux, la jouent du mieux possible. Laurent Lafitte promène sa silhouette altière, diabolique et peureuse à la fois, ce qui tient de l’exploit, tandis que Laurent Stocker prouve une nouvelle fois qu’il excelle dans ce registre. Il est un comédien particulièrement intéressant à regarder jouer, parce qu’il amène toujours beaucoup de finesse, même dans les moments d’outrance. Julie Sicard, dans le rôle d’Angèle, offre de subtiles nuances à un rôle qui n’en promettait pas tant. Zabou Breitman tire elle aussi, par sa mise en scène, le meilleur parti du texte, des comédiens, de l’espace de jeu.

Ce système Ribadier est un travail très honnête, engagé, précis, avec ce qu’il faut de loufoqueries, de rebondissements, et de portes qui claquent (très fort).

Les Masterclasses
58 min
Tous en scène
59 min
Imagine la culture demain
5 min

"Culture Maison", un rendez-vous quotidien et une newsletter

Retrouvez chaque jour une proposition culturelle avec Culture Maison, et abonnez-vous à la newsletter pour la recevoir dans votre boite email avec deux autres suggestions : une fiction audio signée France Culture et une émission de savoirs pour votre culture générale.

Pour afficher ce contenu Qualifio, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.