Le bonheur, c'est quoi ?

Publicité

Le bonheur, c'est quoi ? pour Piaf, Sagan, Aron...

Par

archives | "Ça ressemble à un infarctus le bonheur... Ça vous tombe dessus comme la foudre". En 1965, Françoise Sagan évoquait avec poésie cet état si particulier qu'est le bonheur. Écoutez-là ainsi que Piaf, Malraux et bien d'autres nous raconter leur définition du bonheur.

Qu'est-ce que c'est, au fond, le bonheur ? Neurasthéniques ou optimistes, une dizaine d'artistes et d'intellectuels, donnent leur propre réponse, forcément subjective, trouvée dans les pépites de l'INA. 

Françoise Sagan, 1965

Publicité

Ça ressemble à un infarctus le bonheur, à un cœur qui bat la chamade. On tombe dans les bras de quelqu’un, on est fou de bonheur. Le bonheur, ça vous tombe dessus comme la foudre, ce n’est pas un paysage tranquille le bonheur. 

Edith Piaf, 1960

On n’est jamais heureux. On est peut-être dix minutes heureuse dans la journée. Je suis heureuse quand je chante. Et puis dans la journée peut-être dix minutes. C’est déjà pas mal !

Bernard Loiseau, 1995

Ah l’automne, c’est le bonheur. Quand on va aux champignons. Je pars dans l’après-midi dans le Morvan pour cueillir les noisettes ramasser les mûres, les fruits sauvages. Ça, c’est le bonheur total.

Raymond Aron, 1983

Je pense que ceux qui ont vécu la défaite, la guerre, le génocide, il leur reste au fond d’eux-même quelque chose qui leur rend presque impossible d’employer le bonheur. Il est possible de vivre, il est possible de surmonter les souvenirs, mais il y a quelque chose qui une fois pour toutes est frappé.

Pascal Bruckner, 2005

Cette dictature du bonheur aboutit non pas à rendre les gens heureux mais à les rendre coupables. Coupables de ne pas être assez heureux, jeunes, beaux, riches, de ne pas être assez sains, de ne pas être assez sexuellement performants. Ce sont tous ces domaines qui sont touchés par l’idéologie du bonheur.

Léopold Sédar Senghor, 1984

Je ne me pose pas la question du bonheur. Je me rappelle quand j’étais au lycée Louis-le-Grand. Je trouvais qu’il fallait être bourgeois pour considérer le bonheur comme le but de la vie. Ce que je voulais, c’est la plénitude de vie.

Françoise Giroud, 1974

La quête du bonheur, c’est toute la recherche des hommes.

- Oui mais en même temps vous dites "c’est un état de grâce le bonheur".

- Parce que on l’atteint rarement. Mais nous savons bien qu’il existe, puisque quelques fois il n’existe plus.

Simone de Beauvoir, 1949

Pour moi ça se réduit à quelque chose de très simple. Il faut que les femmes travaillent, comme ça elles ne seront plus des parasites. C’est à la fois la garantie de leur indépendance, et avoir un rôle dans la société. Et trouver leur bonheur en même temps que leur liberté.

Jean-Louis Trintignant, 1994

Le bonheur, c’est fait de petites choses. Il ne faut se dire qu’on atteint le bonheur et qu’on est heureux. Il faut gagner ce bonheur chaque instant.

Yehudi Menuhin, 1968

C’est tout de même une chose très fragile que le bonheur. Ce n’est pas une chose morte, on ne le possède pas. Le bonheur n’est pas une chose qu’on met dans la poche. Le bonheur n’existe que s’il est partagé.

Un enfant

Pour moi le bonheur, c’est aimer.

Vladimir Jankelevitch, 1979

Le bonheur est capricieux, il est comme l’amour il vient au moment où on s’y attend le moins. Et dans des conditions d’existence qui se prêtent le moins au bonheur. Car le véritable bonheur est inconscient de soi. Quand je suis vraiment heureux, je n’en sais rien. Le bonheur est naturellement innocent.

Pierre Rahbi, 2013

En fait c’est le bien suprême après lequel tout le monde court. Mais en le repoussant. Alors du coup on n’y arrive jamais.

André Malraux, 1974

Le bonheur va bien aux femmes. Il ne va pas très bien aux hommes. C’est la sagesse qui va bien aux hommes, ce n’est pas le bonheur.

Agnès Varda, 1964

Pour moi c’est un cadeau, le bonheur. C’est la grâce, le bonheur.

Claude Chabrol, 1971

Le bonheur, c’est d’être bien dans la lucidité. Et ça n’est pas à la portée de tout le monde à l’heure actuelle, parce qu’il y a de gros efforts faits pour empêcher cette lucidité.

Jean Giono, 1965

Le bonheur est en dehors de toutes ces recherches de gloire, d’argent, d’honneur. Le bonheur est tout à fait à part. Par exemple, goûter le plaisir de voir passer une averse, le bruit d’un vent particulier dans les arbres, une fleur qu’on aurait respirée. Un oiseau qui aurait tapé à la fenêtre et voudra chanter.

Jacques Higelin, 2005 (chanson)

Le bonheur ne passe qu’une fois

Prenez-le quand il vous tend les bras 

Prenez-le quand il vous tend les bras.