Le Havre hier : "Cet investissement dans le futur qui ne sait plus où aller"

Publicité

Le Havre hier : "Cet investissement dans le futur qui ne sait plus où aller"

Par
Louis de Funes sur un tournage dans le port du Havre, devant le paquebot "France" le 13 juillet 1967
Louis de Funes sur un tournage dans le port du Havre, devant le paquebot "France" le 13 juillet 1967
© AFP - Jean-Pierre Prevel

MEMOIRES VIVES. Petit port créé par François Ier, le Havre deviendra un épicentre du trafic négrier, un grand port pétrolier puis une plateforme du transport maritime par containers. Ce documentaire raconte la guerre du Kippour en 1973 depuis les quais du port du Havre, par où transite le pétrole importé en France.

Près de la moitié du pétrole destiné à la France transitait par le Havre dans les années 70. Anaïs Kien a enquêté sur les résonances de la guerre du Kippour sur l'activité de la ville en 1973. Havre de grâce créé de toutes pièces par François Ier en 1517, l'activité économique du port pétrolier commencera à décliner au cours de la décennie 70. Les étoiles qui fondent dans les guides touristiques et les symboles d'une modernité conquérante qui se ringardisent à vitesse éclair esquissent ce déclin.

De cette déconfiture, Pierre Gencey, conférencier à la Maison du patrimoine du Havre parlera joliment comme de "ce qui s'éteint", "cet investissement dans le futur qui ne sait plus où aller". Sur fond de crise mondiale et de récession économique, redécouvrez à travers ce documentaire les traces d'une activité portuaire vigoureuse qui raconte aussi la traite négrière, le transport de denrées exotiques et la navigation transatlantique vers le rêve américain.

Publicité

"Le Havre 73, la victoire du homard" : un documentaire d'Anais Kien, réalisé par Françoise Camar, diffusé le 8 octobre 2013 sur France Culture dans le cadre de la semaine consacrée à l'année 1973 par "La fabrique de l'histoire".