Publicité

Le langage poétique : l'avenir d'une révolution

Par
Julia Kristeva en 1993
Julia Kristeva en 1993
© Getty - Sophie Bassouls

"Le langage poétique est ce lieu où la jouissance ne passe par le code social que pour le transformer. Il introduit donc dans les structures linguistiques et la constitution du sujet parlant une rupture totale" Julia Kristeva

Il est temps pour les poètes et les poéticiens de relire le triptyque de Julia Kristeva constitué par Sémiotiké (1969), Le Langage, cet inconnu (1969) et La Révolution du langage poétique  (1974). On y découvre une théorie du sens et du langage qui prend le  poème comme théâtre des opérations, et une théorie du poème aussi  puissante que généreuse. Au sommet de ce triangle siège La Révolution du langage poétique, livre difficile et excitant. On fait l'hypothèse que la sémanalyse permet de répondre au "hiatus" du sémantique et du sémiotique sur lequel n'aura cessé de butter Emile Benveniste. On suggère aussi que les thèses de psychanalyse développées par la suite dans l'œuvre de Julia Kristeva trouvent leur origine dans les théories de la sémanalyse.

Le langage poétique, l'avenir d'une révolution - par Martin Rueff

49 min

Une conférence enregistrée en juin 2021, dans le cadre du colloque intitulé Julia Kristeva : révolte et reliance, sous la direction de Sarah-Anaïs Crevier-Goulet, Keren Mock, Nicolas Rabain et Beatriz Santos.

Publicité

Martin Rueff, enseignant à l'université de Genève, poète, traducteur, philosophe, auteur de nombreux essais et de plusieurs livres de poésie, co-rédacteur en chef de la revue "Po&sie" 

58 min
55 min